Ecoutez Radio Sputnik
    Coupe d’Afrique des nations 2013 : bilan

    Coupe d’Afrique des nations 2013 : bilan

    Sports
    URL courte
    0 3 0 0

    La 29ème édition de la Coupe d’Afrique des nations 2013, s’est achevée en Afrique du Sud. Quant au bilan de cette CAN, il faut signaler que cette fois encore, elle a réussi à nous surprendre et à nous tenir en haleine. L’organisation sud-africaine a été un succès, bien que la CAN 2013 ait attiré moins de spectateurs dans les stades que lors de la Coupe du Monde 2010.

    Les surprises n’ont pas manqué dans cette CAN. Déjà au premier tour, la Zambie, tenante du titre, a été éliminée dès la phase de groupes.  En 3 matchs, les Chipolopolos (les Boulets de cuivre) n’ont réalisé que trois matchs nuls, ce qui est insuffisant pour passer en quarts de finale. Autres surprises de la phase de groupes, les éliminations du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie, ce qui a fait qu’aucun pays du Maghreb et d’Afrique du Nord n’a été représenté au second tour de la compétition.

    Dans cette CAN, le Cap-Vert a créé l’événement en se hissant en quarts de finale dès sa première participation à une phase finale de Coupe d’Afrique (il sera néanmoins éliminé par le Ghana sur un score de deux buts à zéro). A signaler également la bonne performance au premier tour des Éperviers du Togo.

    Au second tour, les Éléphants de Côte d’Ivoire (grands favoris du tournoi) ont été éliminés à la stupéfaction générale au stade des quarts de finale. On notera par ailleurs l’élimination (moins surprenante) toujours au niveau des quarts de finale du pays organisateur, l’Afrique du Sud, face aux impressionnants Aigles du Mali (ce qui se traduira par une baisse importante du nombre de spectateurs pour la suite de la compétition). Quant au Mali, il terminera troisième de cette CAN, après avoir battu lors du match pour la troisième place le Ghana, sur le score de trois buts à un. Pour l’anecdote, le match pour la médaille de bronze réunissait les deux mêmes équipes que lors de la précédente édition, en 2012 (également remporté par le Mali). Les Aigles confirment donc une nouvelle fois par la stabilité de leurs résultats que le Mali est l’une des principales forces du football africain. D’ailleurs cette médaille de bronze du Mali peut être considérée comme une véritable victoire pour le pays, compte tenu de la situation très difficile qu’il traverse actuellement.

    S’agissant des deux meilleures équipes de cette édition, on ne peut pas ne pas mentionner l’excellente prestation du Burkina-Faso, qui fut probablement la plus grande surprise de cette CAN. A savoir que la meilleure performance jusqu’ici des Étalons du Burkina-Faso était la quatrième place lors de la CAN 1998 (organisée alors chez eux). Cette fois, après avoir brillamment fini en tête de leur groupe au premier tour, les Étalons ont éliminé le Togo en quarts de finale et l’un des grands favoris traditionnels : le Ghana en demi-finale. Le Burkina-Faso a donc réalisé un véritable exploit en se qualifiant pour la première fois en finale de la Coupe d’Afrique des nations. Le second finaliste, le Nigeria, qui figure traditionnellement parmi les favoris, a fait son grand retour sur la scène africaine (n’ayant pas été qualifié lors de la précédente édition). Au final, les Super-Eagles du Nigeria ont pris l’ascendant sur leur adversaire burkinabé, sur le score minimal d’un but à zéro. Les Nigérians, après avoir éliminé en quart de finale le grand favori de la compétition, la Côte d’Ivoire, ont donc confirmé qu’ils sont bien les meilleurs lors de cette CAN 2013. A signaler que dans cette équipe du Nigeria, bon nombre de joueurs évoluent dans le championnat local. Stephen Keshi, l’entraîneur de l’équipe est lui aussi un produit du pays. Pour finir, bonne nouvelle pour les fans du championnat russe de football : Emmanuel Emenike, joueur de l’équipe gagnante du Nigeria et évoluant au Spartak Moscou, a fini meilleur buteur de la compétition avec quatre buts.

    Bravo donc à l’équipe du Nigeria et rendez-vous dans deux ans, en 2015, pour la 30ème édition de la Coupe d’Afrique des nations, qui aura lieu cette fois au Maroc !/T

    Lire aussi:

    La Russie a besoin d'une nouvelle stratégie en Afrique
    Le sélectionneur du Chili impressionné par le stade de Saint-Pétersbourg
    Les Chinois, les Russes et les Ukrainiens parmi les leaders du championnat de Dota 2
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik