Ecoutez Radio Sputnik
    Sports

    Les athlètes russes offensées par les commentaires de la presse occidentale

    Sports
    URL courte
    0 0 0

    Les athlètes russes Ksenia Ryzhova et Yuliya Gushchina sont offensées par la réaction de la presse occidentale à la photo où elles s'embrassent pendant la cérémonie de remise de médailles aux championnats du monde d'athlétisme à Moscou.

    Cette dépêche pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans, selon la législation russe.

    Les athlètes russes Ksenia Ryzhova et Yuliya Gushchina sont offensées par la réaction de la presse occidentale à la photo où elles s'embrassent pendant la cérémonie de remise de médailles aux championnats du monde d'athlétisme à Moscou.

    Le baiser de Gushchina et de Ryzhova sur le podium, au moment de la remise de médailles à l'équipe russe qui a remporté l'or dans le relais 4x400 mètres, a été activement discuté par les médias occidentaux. Beaucoup l'ont interprété comme un acte de protestation contre la loi sur la propagande de l'homosexualité auprès des mineurs, récemment adoptée par le parlement russe.

    "Une vingtaine de journalistes m'a appelé hier et, au lieu de nous féliciter d'avoir remporté l'or, ils ont décidé d'offenser Yulia et moi, et toute la Fédération russe d'athlétisme, a déclaré Ryzhova lors d'une conférence de presse. Premièrement, Yuliya et moi sommes mariées toutes les deux, et il ne peut y avoir aucune relation entre nous. Nous nous entraînons dans la même équipe depuis huit ans, nous sommes de vraies amies."

    "Cela fait huit ans que nous n'avions pas décroché l'or aux championnats du monde. Imaginez-vous ce qu'on ressentait. Et si nos lèvres se sont effleurées pendant la cérémonie et que quelqu'un a commencé à fantasmer à ce sujet, je le regrette profondément", a ajouté Ryzhova.

    Gushchina a soutenu sa collègue. "C'est une fantaisie malsaine du photographe qui nous a pris. Je ne comprends pas pourquoi notre équipe est la seule d'être traîtée de cette manière. Et si j'avais ainsi félicité la Britannique Christine Ohuruogu? Aurait-on aussi dit que nous étions un couple? Je ne comprends pas comment on peut y songer. J'ai été choquée après avoir reçu un texto de Ksenia à ce sujet. Cela nous a beaucoup offensées", a déclaré Gushchina.

    Lire aussi:

    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Ce test de QI n’a que trois questions mais la plupart des gens échouent à y répondre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik