Ecoutez Radio Sputnik
    Sports

    Le CIO appelle tous les pays à renoncer au boycott des JO

    Sports
    URL courte
    Sotchi, capitale des JO 2014 (500)
    0 0 0

    Dans son discours prononcé mercredi à l'Assemblée générale des Nations unies, le président du Comité international olympique Thomas Bach a appelé tous les Etats à renoncer à l'idée de boycotter les Jeux olympiques.

    Dans son discours prononcé mercredi à l'Assemblée générale des Nations unies, le président du Comité international olympique Thomas Bach a appelé tous les Etats à renoncer à l'idée de boycotter les Jeux olympiques.

    "Le sport œuvre pour le dialogue et la compréhension qui effacent toutes les frontières. Nous ne condamnons ni n'excluons jamais qui que ce soit. C'est pour cela que nous nous opposons à tout boycott", a déclaré M. Bach.

    La proposition de boycotter les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi a été formulée par un groupe de personnalités politiques et culturelles occidentales peu après la promulgation en Russie de lois interdisant la "propagande de l'homosexualité" auprès des mineurs et l'adoption d'enfants russes par des couples homosexuels étrangers.

    En août dernier, l'acteur britannique Stephen Fry adressé au premier ministre David Cameron et au Comité international olympique une lettre ouverte dans laquelle il a appelé à "une interdiction absolue des Jeux olympiques d'hiver 2014 à Sotchi" en raison des persécutions perpétrées à l'encontre de la communauté LGBT en Russie. Le comédien est même allé jusqu'à assimiler lesdites "persécutions" aux répressions des Juifs en Allemagne lors des JO de Berlin en 1936. 

    La ministre allemande de la Justice Sabine Leutheusser-Schnarrenberger a pour sa part estimé que son pays pourrait boycotter les JO de Sotchi en raison de la "loi anti-gay" en vigueur en Russie.

    Dossier:
    Sotchi, capitale des JO 2014 (500)

    Lire aussi:

    Des boycotts aux scandales de dopage: ô sport, tu es la paix!
    La rivalité USA-Corée du Nord se reporte dans le sport?
    Dopage aux JO de Sotchi: «Sanctionner toute la Russie est inapproprié»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik