Sports
URL courte
Scandale de corruption à la FIFA (32)
0 224
S'abonner

Les responsables de la FIFA arrêtés mercredi en Suisse sont accusés d'avoir reçu des pots-de-vin pour un montant total dépassant 150 millions de dollars, a annoncé le département US de la Justice dans un communiqué.

Selon le document, les officiels auraient organisé "un complot en vue de commettre des extorsions" et reçu plus de 150 M USD de pots-de-vin "en échange de leur soutien à certains agents du marché sportif".

Plus tôt dans la journée, les médias ont annoncé que plusieurs hauts responsables de la FIFA avaient été arrêtés en Suisse pour des soupçons de corruption et devraient être extradés vers les Etats-Unis. Parmi les personnes interpellées figure notamment le vice-président de l'organisation et président de la Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf) Jeffrey Webb.

Les arrestations interviennent à l'approche du congrès annuel de la FIFA prévu vendredi, lors duquel son actuel président Joseph Blatter briguera son cinquième mandat à la tête de l'association.

Début 2013, le bihebdomadaire France Football a affirmé que le Qatar avait soudoyé des membres du comité exécutif de la FIFA pour accueillir le Mondial 2022 de football.

Dossier:
Scandale de corruption à la FIFA (32)

Lire aussi:

Documentaire allemand "Football vendu": la FIFA proteste
Mondial 2018: pour Blatter, les mécontents n'ont qu'à rester chez eux
La FIFA refuse de priver la Russie de Coupe du monde
Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
Tags:
corruption, Concacaf, FIFA, Jeffrey Webb, Suisse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook