Sports
URL courte
La Russie, pays hôte du Mondial 2018 (144)
4353
S'abonner

Selon le chef de la commission d'audit de la FIFA Domenico Scala, rien n'atteste que des infractions ont été commises lors de l'attribution du Mondial 2018 à la Russie.

La Russie a reçu le droit d'accueillir la Coupe du monde 2018 en toute légalité, a annoncé lundi Domenico Scala, chef de la commission d'audit de la Fédération internationale de football association (FIFA).

"S'il était prouvé que les attributions au Qatar et à la Russie ont résulté de l'achat de voix, alors ces attributions sont susceptibles d'être invalidées. Pour l'heure aucune preuve n'a été apportée", a indiqué M.Scala au journal suisse Sonntags Zeitung.

Fin mai, plusieurs hauts responsables de la FIFA ont été arrêtés en Suisse dans le cadre d'une affaire de corruption. Le président de la FIFA Joseph Blatter a annoncé début juin sa démission, quatre jours après son élection pour le cinquième mandat. Le scandale a poussé certains commentateurs à douter de la légalité de l'attribution des Mondiaux 2018 et 2022. Selon l'édition allemande Die Welt, la FIFA risque en outre de perdre l'un de ses sponsors principaux, Adidas, qui coopère avec la Fédération depuis 45 ans.

Dossier:
La Russie, pays hôte du Mondial 2018 (144)

Lire aussi:

L'UEFA exclut le boycott du Mondial 2018 en Russie
Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Des zones «écarlates» et «super-rouges» délimitées sur une nouvelle carte de France
Tags:
FIFA, Domenico Scala, Qatar, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook