Sports
URL courte
15166
S'abonner

Le logo des Jeux olympiques d’été 2024 conçu pour la ville de Paris par l’agence Dragon Rouge ressemble à s’y méprendre à celui de l’agence britannique Global Consulting. Une coïncidence pour le moins étrange, estime le site Local.

Mardi dernier, le logo en question a été présenté en toute solennité par la maire de Paris, Anne Hidalgo. Il représente un 24 légèrement incliné, dont la forme n'est pas sans rappeler celle de la Tour Eiffel.

Cependant, le jeu des ressemblances ne s'arrête pas là. Selon le site Local, ce logo aurait été plagié sur celui de l'agence britannique Global Consulting, qui représente de son côté un 4 tricolore.

Le magazine GQ a contacté le responsable de l'agence française Dragon Rouge afin d'obtenir quelques explications. Le directeur de la création s'est dit "très surpris" par cette nouvelle et assure qu'il n'y a jamais eu aucune intention de copier le travail d'un autre designer. Mais il reconnait tout de même une ressemblance évidente.

Paris a officialisé sa candidature à l'organisation des Jeux olympiques le 23 juin 2015, et compte bien, cette fois-ci, remporter la mise. Rappelons que Londres avait déjà été préférée à la capitale française pour les Jeux de 2012. Pour 2024, les autres villes candidates aux JO sont Boston, Rome, Hambourg et Budapest.

Paris peut d'ores et déjà mettre en avant ses nombreuses infrastructures sportives, le soutien de grands sportifs et de la population, et espère bien montrer au monde que son enthousiasme ne s'essoufflera pas. Mais pour savoir si la France organisera bientôt les JO d'été, il faudra attendre le verdict, attendu pour l'été 2017.

Lire aussi:

JO-2016: la France partagera son expérience antiterroriste avec le Brésil
Pour les JO de Tokyo, vous circulerez en voiture sans chauffeur
Pékin désignée ville-hôte des JO d'hiver 2022
Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Tags:
plagiat, logo, scandale, JO 2024, Dragon rouge (agence), Global Consulting, Anne Hidalgo, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook