Sports
URL courte
35422
S'abonner

Le 3e Grand Prix de Russie disputé le 1er mai à Sotchi s'est soldé par la victoire de l'Allemand Nico Rosberg. Le trophée lui a été remis par le président russe Vladimir Poutine.

La Russie pourrait accueillir deux Grands Prix de Formule 1 par saison, a déclaré dimanche le directeur exécutif de la F1 Bernie Ecclestone lors du 3e Grand Prix de Russie disputé à Sotchi, sur les bords de la mer Noire.

"On verra. Nous aimerions organiser un autre Grand Prix de la saison en Russie", a indiqué M.Ecclestone devant les journalistes.

Outre le circuit de Sotchi, conçu par le célèbre architecte Hermann Tilke, la Russie compte un autre circuit capable d'héberger une course de Formule 1. Le circuit Moscow Raceway, situé près de Volokolamsk, dans la région de Moscou, a été homologué pour la Formule 1 par la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) en octobre 2014. Il a déjà hébergé plusieurs grandes courses des championnats DTM, WSR, WTCC et FIA GT.

Le 3e Grand Prix de Russie de Formule 1 s'est tenu sur l'autodrome de Sotchi du 29 avril au 1er mai. L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) a remporté la course, devançant son coéquipier britannique Lewis Hamilton, le champion du monde en titre, et le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari). 

Rosberg a reçu le trophée des mains du président russe Vladimir Poutine, qui était présent sur la ligne d'arrivée du circuit de Sotchi. 

"Je suis content d'être ici et toutes les équipes et les pilotes partagent ce sentiment. Merci Sotchi!", a indiqué M.Ecclestone lors d'un entretien avec le président Poutine. 

Le président russe a pour sa part assuré le patron de la Formule 1 que Moscou œuvrerait pour le développement de ce projet. 

En 2010, la Russie a signé un contrat sur l'organisation d'une étape du championnat de F1 à Sotchi de 2014 à 2020 avec possibilité de prolongement. Vladimir Poutine, alors premier ministre russe, avait assisté à la cérémonie de signature de ce contrat. Moscou menait des négociations avec les organisateurs du championnat du monde de Formule 1 depuis l'époque de Leonid Brejnev.

Lire aussi:

Ecclestone: "Poutine devrait diriger l'Europe"
Formule 1: un GP d'Europe en Azerbaïdjan à partir de 2016 (Ecclestone)
Formule 1: le GP de Russie reconnu le meilleur de la saison 2014
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
Tags:
sport automobile, Formule 1, Autodrome de Sotchi, Grand Prix de Russie de Formule 1 (2016), Kimi Räikkönen, Bernie Ecclestone, Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Vladimir Poutine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook