Ecoutez Radio Sputnik
    Le petit Messi contraint de fuir l’Afghanistan sur fond de menaces des talibans

    Le petit Messi contraint de fuir l'Afghanistan sur fond de menaces des talibans

    © AFP 2018 Wakil Kohsar
    Sports
    URL courte
    5110

    Le petit Afghan Mortaza Ahmadi âgé de 5 ans, qui avait auparavant mis en émoi tout le monde en portant un maillot aux couleurs de l'Argentine confectionné à partir d'un sac plastique et avec le nom et le numéro de Lionel Messi, a été contraint de fuir le pays à cause de lettres et d'appels menaçants des talibans.

    Le père de l'enfant Muhammad Arif a confié qu'il avait peur pour son fils puisqu'il pensait que les talibans pouvaient enlever le garçon et demander une rançon.

    "Dans une lettre, les talibans me demandent pourquoi mon fils n'étudie pas le Coran dans une école islamique, alors qu'on lui permet de jouer au football. Suite à ces lettres, j'ai vendu tout ce que j'avais et j'ai déménagé ma famille de l'Afghanistan à Quetta (Pakistan)", a indiqué M.Arif.

    L'agence Sputnik a contacté l'oncle du petit, Messi Vahid Ahmadi, qui habite Quetta et l'a interrogé sur le sort de la famille de Mortaza.

    "Si mon neveu était enlevé en Afghanistan, sa famille ne pourrait tout simplement pas payer la rançon. Le père de Mortaza est un homme avec des moyens modestes. Maintenant, Mortaza est en sécurité. Nous nous sommes déjà adressés aux autorités afghanes et pakistanaises, ainsi qu'à l'Onu et à diverses institutions de football pour nous aider à réaliser le rêve de Mortaza, d'organiser une rencontre avec Lionel Messi", a expliqué M.Ahmadi.

    Auparavant, le petit Afghan avait reçu de son idole, le 25 février, un ballon de football et deux vrais maillots l'un de l'équipe argentine, l'autre du Barça, sur lesquels Lionel Messi avait écrit "con mucho cariño" (avec toute mon affection).

    Le mouvement des talibans est un courant fondamentaliste musulman qui s'est répandu au Pakistan et surtout en Afghanistan depuis octobre 1994. Le régime imposé par les talibans est fondé sur un respect strict et littéral de l'islam, particulièrement rigoriste.

    Lire aussi:

    Messi rend son petit fan afghan heureux en lui envoyant de vrais maillots
    Messi ira rencontrer son petit fan au sac plastique
    Lionel Messi recherche le petit garçon au maillot en sac plastique
    Lionel Messi "humilie" l'Egypte en lui offrant ses chaussures
    Le but de Messi immortalisé par un artiste
    Tags:
    rançon, menaces, fans, Taliban, FC Barcelona, Unicef (Fonds des Nations unies pour l'enfance), Lionel Messi, Pakistan, Argentine, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik