Sports
URL courte
Euro 2016 (115)
15321
S'abonner

Un vigil s'est fait expulser de la fan-zone de l'Euro 2016 pour avoir fait en pulic une prière musulmane.

Le premier adjoint du maire de Nice Christian Estrosi a exigé d'expulser de la fan-zone niçoise un vigile qui avait fait une prière musulmane en public dans cette même zone, annonce le journal Sudinfo.

L’agent de sécurité privé, embauché par un fournisseur de bière de la fan-zone, a effectué une prière au sein de celle-ci alors que, selon un arrêté municipal, les actes de prosélytisme sont interdits dans cet espace, souligne la mairie dans un communiqué.

"Nous avons demandé à la police nationale d’intervenir immédiatement et d’exfiltrer cet individu. Après un simple contrôle d’identité, aucune poursuite n’a été engagée", précise M. Estrosi.

Selon lui, le vigile en question appartenait à une mouvance radicale.

Mise au courant de l'incident, la préfecture des Alpes-Maritimes a ordonné d'évacuer le vigile de la fan-zone. La police niçoise a expliqué que les autorités lui avaient transmis la liste des personnes susceptibles d'être accrédités seulement après cet incident.

Selon la préfecture, "la sécurité de la fan-zone n’a été d’aucune manière affectée", mais que le comportement du vigile la conduit à refuser l’accréditation soumise par la Ville.

Dossier:
Euro 2016 (115)

Lire aussi:

Ces supporters qui chantent leur joie à l'Euro 2016
Les vraies émotions des supporters lors de l’Euro 2016
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
Tags:
fan-zone, musulmans, vigile, Euro 2016, Christian Estrosi, Nice, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook