Ecoutez Radio Sputnik
    Yelena Isinbayeva aux JO de Londres

    Isinbayeva refuse de participer au JO 2016 sous la bannière neutre

    © Sputnik . Grigory Sysoev
    Sports
    URL courte
    Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)
    119672

    La célèbre perchiste Yelena Isinbayeva et d'autres athlètes russes refusent de participer aux compétitions internationales sous la bannière neutre alors que leur fédération nationale est suspendue par l'IAAF.

    La double championne olympique de saut à la perche Yelena Isinbayeva a refusé de participer aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro sous la bannière neutre, a annoncé lundi Dmitri Chliakhtine, président de la Fédération russe d'athlétisme.

    "Certains athlètes dont Yelena Isinbayeva, ont déclaré qu'ils ne concourraient pas sous la bannière neutre. Mais il y a aussi des athlètes prêts à le faire", a indiqué M.Chliakhtine.

    Selon lui, il s'agit d'une décision personnelle à prendre pour chaque athlète et la Fédération russe d'athlétisme examinera ces demandes au cas par cas.

    "Je ne concourrai pas sous la bannière du Comité international olympique (CIO). Je suis Russe, j'ai un pays et un drapeau national. En plus, le président du CIO a déclaré il y a longtemps que cela était peu probable, puisque notre pays ne boycotte pas les Jeux olympiques et qu'il n'y a pas de guerre dans notre pays. Il n'y a donc aucune raison de concourir sous la bannière du CIO", a déclaré lundi Mme Isinbayeva à Tcheboksary où elle participe au championnat de Russie d'athlétisme.

    Le Conseil de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) a décidé, le 17 juin dernier, de maintenir la suspension de la Fédération russe d'athlétisme suite à la révélation de plusieurs cas de dopage. Cela empêche les athlètes russes de participer aux compétitions internationales y compris aux Jeux olympiques d'été 2016 qui auront lieu du 5 au 21 août prochains à Rio de Janeiro, au Brésil.

    Le 21 juin, le Comité international olympique (CIO) se réunira à Lausanne pour discuter si les sportifs méritent une approche individuelle ou s'ils doivent porter une responsabilité collective au cas où certains athlètes sont destitués de leur participation aux Jeux olympiques 2016. Le comité exécutif du CIO a déjà déclaré samedi qu'il respectait totalement la position de l'IAAF.

    Les athlètes de Russie et d'autres anciennes républiques soviétiques ont déjà concouru sous la bannière olympique suite à la chute de l'URSS, lors des Jeux olympiques d'hiver et d'été 1992 à Albertville et à Barcelone.

    Dossier:
    Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)

    Lire aussi:

    Rio 2016 dévoile ses médailles olympiques, et elles ne font pas l'unanimité...
    Rio 2016: les réfugiés auront leur équipe olympique
    Rio de Janeiro attend ses Jeux Olympiques
    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Tags:
    suspension, athlétisme, scandale, championnat de Russie 2016 d'athlétisme, JO 2016 de Rio de Janeiro, Fédération russe d'athlétisme (ARAF), Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), Comité international olympique (CIO), Dmitri Chliakhtine, Yelena Isinbayeva, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik