Sports
URL courte
Euro 2016 (115)
0 72
S'abonner

Le match France-Allemagne se jouera ce soir en demi-finale de l'Euro 2016 à Marseille. Quel que soit le vainqueur, cette équipe sera favorite en finale dimanche face au Portugal. Qu'en disent les principaux concernés, sélectionneurs et footballeurs, à quelques heures du match?

"Je ne pense pas que nous soyons favoris", estime l'entraîneur de l'équipe nationale allemande, Joachim Löw. "Nous n'affrontons pas seulement une équipe, mais un pays entier. Après la victoire contre l'Islande, les Français ont une grande confiance en eux".

En attaque, la France a beaucoup d'options de jeu. Elle exerce un grand pressing au milieu de terrain où se distinguent Paul Pogba et Blaise Matuidi, ce qui inquiète l'Allemagne. Néanmoins, la sélection allemande n'entend pas baisser les bras.

"Nous sommes l'adversaire le plus fort pour la France dans ce championnat et nous ferons tout notre possible pour nous retrouver en finale", assure Joachim Löw.

Qu'en est-il de l'entraîneur français? Son équipe s'apprête elle aussi à faire de son mieux lors de cette rencontre avec les Allemands.

"Il faudra briser la résistance non seulement de Manuel Neuer, un bon gardien, mais de toute la défense allemande", souligne le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps. "La force de l'Allemagne consiste en ce qu'elle ne manque rien, tout en attaquant. Le match avec l'Italie a montré comment les Allemands se réorganisent, immédiatement, une fois la balle perdue, et la saisissent à nouveau. Nous affronterons la meilleure équipe du monde et nous ferons de notre mieux. Si nous jouons bien, nous entrerons dans l'histoire".

"Parfois, après des matchs comme celui contre l'Italie, on peut se permettre de se reposer un peu, mais aujourd'hui ce n'est pas le cas pour l'Allemagne, confie le milieu de terrain de la Mannschaft, Toni Kroos. Se reposer, c'est un luxe pour après la finale."

"Un match en demi-finale contre le pays organisateur de l'Euro 2016, c'est quelque chose de particulier, poursuit Toni Kroos. Nous avons de beaux souvenirs sur des matches similaires, mais je ne crois pas que la rencontre avec la France ressemblera à celle que nous avons eue au Brésil."

Selon le gardien du but français Hugo Lloris, son équipe a progressé depuis le match contre l'Allemagne en quarts de finale du Mondial 2014 (victoire 1-0 des Allemands, ndlr). La plupart des joueurs actuels ont joué ce match, et depuis lors ils ont acquis une bonne expérience.

"Nous avons mûri, ce qui est illustré par nos résultats. Nous avons réussi à éviter les pièges jusqu'ici. Et nous tenterons de le prouver sur le terrain", confie le capitaine de l'équipe de France.

Ce soir, ce sont les meilleurs ennemis du football en Europe, l'Allemagne, championne du monde en titre, et la France, pays organisateur de l'Euro 2016, qui se rencontreront en demi-finale à Marseille. Le vainqueur de ce sommet affrontera le Portugal de Ronaldo ce dimanche en finale.

Dossier:
Euro 2016 (115)

Lire aussi:

3 Belges, 2 Français et 6 meilleurs joueurs des 1/8e de finale de l’Euro 2016
Le tir au but manqué de l'Italien Zaza enchante les internautes
Euro 2016: l'Islande a perdu le championnat, mais gagné le cœur des internautes
Sélection islandaise: ce que vous vouliez savoir mais craigniez de demander
Match Islande-France: "Les Français, on vous aura!"
Tags:
Allemagne, France, Marseille, Euro 2016, football, match, sélection
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook