Sports
URL courte
Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)
2201
S'abonner

Les utilisateurs des réseaux sociaux sont partagés quant à la décision du Comité international olympique (CIO) d'autoriser la participation des sportifs russes aux Jeux olympiques d'été 2016.

La plupart des internautes russes ont salué la décision du Comité international olympique (CIO) de permettre à la sélection russe de prendre part aux Jeux olympiques de Rio, alors qu'il y a aussi ceux qui critiquent le CIO.

"Ils ont sans doute pensé qu'ils vont s'ennuyer sans les Russes aux JO de Rio", indiqué un utilisateur de Twitter.

"A présent, j'ai des raisons pour regarder les Jeux de Rio, avant j'étais désespéré", note un autre.

Certains internautes craignent que le scandale de dopage empêche les sportifs russes de s'entraîner correctement.

"La Russie va à Rio… Dommage, mais les nôtres n'ont pas pu bien se préparer dans cette ambiance nerveuse… Mais ils réussiront!!!"

D'autres déplorent que les membres de l'équipe russe d'athlétisme soient interdits d'aller à Rio.

"Est-ce qu'il n'y aura vraiment aucun athlète sauf Klishina?(("

"On a laissé tomber les athlètes, mêmes propres. Honte au CIO"

De nombreux internautes ont qualifié d'équilibrée la décision du CIO d'écarter l'athlète Yulia Stepanova, connue pour avoir fourni des informations à l'Agence mondiale antidopage (AMA), qui elle aussi avait été sanctionnée pour dopage par le passé.

"Quelle que soit la décision du CIO concernant notre sélection nationale aux JO2016, il a déjà fait la meilleure chose: la traître et l'espionne Stepanova ne va pas à Rio"

"Une autre conclusion. Être traître ne rapporte rien. Stepanova"

Les utilisateurs non russophones de Twitter ont pour leur part dénoncé la suspension de Stepanova et critiqué la décision du CIO.

​"Il est tout à fait insensé de la part du CIO de permettre à la Russie de participer aux JO de Rio, mais l'interdire à Stepanova qui a dévoilé des cas de dopage", a indiqué le journaliste britannique Ben Bloom.

​"Chaque médaille olympique remportée par la Russie à Rio suscitera notre étonnement", a pour sa part déclaré un autre utilisateur de Twitter, Andrew Atkinson.

D'autres internautes ont qualifié de deux poids deux mesures la position du CIO qui a banni de Rio les sportifs russes sanctionnés pour dopage au moins une fois dans leur carrière, même si leur période de suspension était déjà terminée.

​"Comment se fait-il que le CIO puisse écarter les athlètes russes dont la période de suspension pour dopage est déjà terminée, mais laisser y aller les athlètes d'autres pays dont la période de suspension est aussi terminée?" se demande Richard Ings.

La demi-fondeuse américaine Cara Goucher a commenté son message.

​"Alors, si tu es Russe et tu as été une fois suspendu pour dopage, tu ne peux pas participer. Or les USA peuvent y envoyer leurs sportifs qui ont été sanctionnés. Quoi?", a indiqué l'athlète.

Le Comité international olympique (CIO) s'est abstenu d'exclure la sélection olympique russe des Jeux olympiques de Rio, c'est aux Fédérations internationales de repêcher les sportifs qui ne sont pas impliqués dans le scandale de dopage.

Les Jeux olympiques de Rio de Janeiro auront lieu du 5 au 21 août prochains.


Dossier:
Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)

Lire aussi:

Le CIO décidera du sort des sportifs russes après les Fédérations
Les membres de l'équipe russe d'athlétisme bannis de Rio
La sélection olympique russe autorisée à participer aux JO de Rio
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Tags:
athlétisme, réactions, Internet, Twitter, JO 2016 de Rio de Janeiro, Comité international olympique (CIO), Ben Bloom, Cara Goucher, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook