Ecoutez Radio Sputnik
    AMA

    L'AMA n'a pas de preuves pour confirmer le dopage de certains athlètes russes

    © REUTERS / Christinne Muschi
    Sports
    URL courte
    Les athlètes russes exclus des JO de Rio (58)
    21232
    S'abonner

    D'après des informations confidentielles, plusieurs athlètes russes ne seraient pas impliqués dans l'affaire de dopage bien qu'ils aient été accusés par l'Agence mondiale antidopage (AMA).

    Aucune preuve n'étaye les accusations de dopage de certains athlètes russes invoquées dans le rapport de Richard McLaren, rapporte le journal The Australian, citant des informations confidentielles. 

    D'après ces informations, plusieurs athlètes russes, dont les tests ont été utilisés pour étayer les accusations de l'AMA, ne se sont pas dopés. Le journal souligne que la commission, mise en place par l'AMA, s'est basée sur "des données supprimées, dissimulées ou modifiées" pour le contrôle anti-dopage d'environ 170 sportifs russes. Lors des tests, ces sportifs ont été divisés en quatre groupes. Qui plus est, les accusations d'un de ces groupes étaient "absolument infondées".

    Selon un haut responsable sportif ayant requis l'anonymat, l'AMA a préparé son rapport en espérant que le Comité international olympique (CIO) interdirait à l'équipe russe de participer aux Jeux olympiques de Rio, mais il s'est trouvé que l'AMA n'avait pas suffisamment de preuves pour justifier l'interdiction de participation des athlètes russes.

    Le journal souligne également qu'une lettre que le vice-président du CIO John Coates a envoyé à la ministre australienne de la Santé et des Sports affirmait que le CIO ne faisait pas confiance à l'AMA.

    L'AMA a récemment publié un rapport faisant état d'un "programme de dopage" de la Russie dont le but était de donner un avantage conséquent à la sélection olympique russe par rapport aux sportifs des autres pays ayant participé aux Jeux olympiques d'hiver 2014 de Sotchi.

    Dossier:
    Les athlètes russes exclus des JO de Rio (58)

    Lire aussi:

    Dopage: une entreprise suisse remet en cause les conclusions de l'AMA
    Ces stars du sport mondial qui iront à Rio malgré un passé entaché de dopage
    Dopage: le Rapport McLaren contient des informations fausses
    Tags:
    désinformation, preuves, dopage, Agence mondiale antidopage (AMA), Richard McLaren, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik