Ecoutez Radio Sputnik
    Sportifs russes aux JO

    271 sportifs russes admis aux JO

    © Sputnik . Grigory Sysoev
    Sports
    URL courte
    Les athlètes russes exclus des JO de Rio (58)
    5200
    S'abonner

    Quelque 270 sportifs russes sont admis aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, selon le Comité international olympique (CIO).

    Ayant reçu les documents du CIO, le Comité olympique russe a pu conclure qu'environ 270 sportifs russes avaient été admis aux Jeux olympiques au Brésil, a déclaré le chef du comité national russe Alexander Joukov.

    "Oui, on a reçu les documents. (…) C'est pratiquement comme je l'avais prévu, environ 270 sportifs", a-t-il affirmé.

    Il s'agit des sélections de tous les sports, presqu'au complet, mais la situation concernant certains rameurs n'est pas encore claire. Le comité russe entend l'éclaircir dans les prochains jours.

    Par la suite, la commission indépendante du CIO, composée de trois personnes et avec Uğur Erdener à sa tête, a pris la décision d'admettre 271 sportifs russes aux JO qui se tiendraient bientôt à Rio.

    La commission exécutive du CIO avait précédemment pris la décision de ne pas suspendre la sélection entière russe de JO de Rio et de remettre son sort entre les mains des fédérations internationales sportives. La commission a également soumis la participation des sportifs russes à plusieurs conditions, interdisant notamment à ceux qui ont été sanctionnés pour dopage par le passé d'accéder aux compétitions.

    Les Jeux olympiques d'été 2016 se tiendront du 5 au 21 août prochains à Rio de Janeiro.

    Dossier:
    Les athlètes russes exclus des JO de Rio (58)

    Lire aussi:

    Le prince Albert II de Monaco approuve la position du CIO
    266 sportifs russes admis aux JO de Rio
    Isinbayeva déterminée à contester la décision du CIO
    JO de Rio: le Kremlin salue la décision du CIO
    Tags:
    sélection, exclusion, athlètes, dopage, JO 2016 de Rio de Janeiro, Comité international olympique (CIO), Uğur Erdener, Alexandre Joukov, Rio de Janeiro, Brésil, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik