Sports
URL courte
Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)
42560
S'abonner

Le Tribunal arbitral du sport a condamné hier la décision du CIO selon laquelle les sportifs qui ont été par le passé sanctionnés pour dopage ne seraient pas admis aux Jeux Olympiques de Rio.

La double responsabilité pour dopage est inadmissible, a déclaré hier le Tribunal arbitral du sport, expliquant que seul le fait d'avoir été sanctionné précédemment pour dopage ne pouvait constituer un critère d'exclusion des JO.

"Le TAS a conclu que l'article 3 de l'arrêt émis par le CIO n'a pas de valeur légale, car il ne respecte pas le droit naturel des athlètes à la justice", indique le communiqué du TAS.

Sportifs russes aux JO
© Sputnik . Grigory Sysoev
Plus tôt, la commission exécutive du CIO a soumis la participation des sportifs russes à plusieurs conditions, interdisant notamment à ceux qui ont été sanctionnés pour dopage par le passé d'accéder aux compétitions.

Malgré le scandale qui a éclaté suite à la publication d'un rapport préparé par l'Agence mondiale antidopage (AMA) et accusant de nombreux sportifs russes de dopage, le CIO a admis environ 270 sportifs russes aux Jeux olympiques au Brésil.

Dossier:
Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)

Lire aussi:

L’équipe de réfugiés aux JO de Rio enverra un message de paix
Le drapeau russe hissé au Village olympique de Rio
Barack Obama manquera la cérémonie d'ouverture des JO de Rio
L'épidémie de Covid-19 repart à la hausse en France avec plus de 12.800 nouveaux cas
Tags:
russe, athlètes, JO 2016 de Rio de Janeiro, Tribunal arbitral du sport (TAS), Comité international olympique (CIO)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook