Sports
URL courte
Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)
9162
S'abonner

Alors qu'ils faisaient visiter le stade olympique du Maracanã, les organisateurs des JO de Rio se sont aperçus qu'ils avaient perdu la clé… Des techniciens armés d'une pince coupante sont venus à leur secours.

Après les multiples retards de construction, les problèmes de pollution en baie de Rio de Janeiro ou, plus récemment, la série de vols d'effets personnels des athlètes au village olympique, les Jeux brésiliens sont marqués par un nouveau pépin.

​La journaliste de la BBC Julia Carneiro a assisté à une scène ubuesque mercredi 3 août. A quelques heures du lancement de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques au stade Maracanã, les gardiens du stade ont perdu les clés des cadenas qui ferment l'infrastructure.

Alors deux pompiers dépêchés sur place ont été contraints de casser à grands coups de pince coupante le cadenas qui fermait l'un des accès à l'enceinte.

​You queue up for 2h, gate 1h late to open, then oops we need to move u to next gate… #Rio2016 kickoff w/grumbles pic.twitter.com/H7gO3oSEI3

​"Quel début! Coup d'envoi des Jeux avec une clé perdue et des pompiers forçant un cadenas pour ouvrir la porte est du stade olympique", a écrit la journaliste britannique sur son Twitter.

Dossier:
Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)

Lire aussi:

Pas de bling-bling pour la cérémonie d'ouverture des JO de Rio
Une incendie dans le village olympique à Rio
A Rio, le président du CIO ne parvient pas à ouvrir sa chambre à l'hôtel
Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Tags:
clés, stade, stade Maracana, JO 2016 de Rio de Janeiro, Rio de Janeiro, Brésil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook