Ecoutez Radio Sputnik
    Les nageuses Lilly King, Yulia Efimova

    La nageuse US King daigne s'excuser devant la Russe Efimova

    © REUTERS / Dominic Ebenbichler
    Sports
    URL courte
    Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)
    89533
    S'abonner

    Mieux vaut tard que jamais! Lilly King, nageuse américaine, a daigné exprimer des excuses devant la Russe Youlia Efimova pour ne pas l'avoir félicitée pour sa médaille d'argent aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

    "Si Efimova voulait qu'on la félicite, je m'excuse devant elle alors", a affirmé Mme King aux journalistes. "Elle a fait une bonne course, mais moi, je voulais plus féliciter Meili à ce moment-là (Katie Meili, nageuse américaine qui a gagné le bronze, ndlr)".

    La veille, Lilly King avait critiqué la nageuse russe l'accusant de dopage. Selon elle, les sportifs qui ont un jour violé les règles ne doivent pas participer aux JO.

    "Ceux qui ont été accusés de dopage ne doivent pas participer mais malheureusement c'est ce que nous voyons", a-t-elle déclaré lors d'un point de presse.

    Lundi, Lilly King a emporté l'épreuve du 100 mètres brasse établissant un nouveau record olympique (1'04''93), la Russe Youlia Efimova a fini deuxième (1'05''50) et Katie Meili troisième (1'05''69).

    Avant la course, les spectateurs ont hué la nageuse russe qui, selon eux, a été injustement admise aux JO. Après l'épreuve, les rivales de Youlia Efimova ne l'ont pas félicitée pour sa médaille d'argent, ni dans la piscine ni lors de la cérémonie de remise des médailles.

    Précédemment, la Fédération internationale de natation (FINA) avait suspendu des nageurs russes dont Youlia Efimofa, qui a gagné le bronze aux JO à Londres en 2012, sans oublier quatre titres de championne du monde et trois médailles d'or lors des championnats d'Europe, des JO 2016 à cause de précédent de dopage. Ensuite, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a annulé la règle du Comité international olympique (CIO) et les sportifs russes ont pu participer aux JO au Brésil.

    Dossier:
    Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)

    Lire aussi:

    Les 10 plus belles Russes des JO de Rio
    JO 2016: les Jeux sont ouverts!
    JO 2016: l'AMA critique l'absence de contrôle de dopage pour les sportifs brésiliens
    Le Comité olympique espagnol s'oppose à l'exclusion de la Russie des JO 2016
    JO 2016: le porte-drapeau demi-nu des Tonga conquiert les réseaux sociaux
    Tags:
    nageur, médailles olympiques, médaille, excuses, natation, critiques, dopage, JO 2016 de Rio de Janeiro, Tribunal arbitral du sport (TAS), Comité international olympique (CIO), FINA, Rio de Janeiro, Brésil, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik