Ecoutez Radio Sputnik
    Darya Klishina toujours privée de JO

    La seule athlète russe des JO en attente de la décision du TAS après sa suspension

    © Sputnik. Maxim Bogodvid
    Sports
    URL courte
    27023

    La seule athlète russe qui devait participer aux Jeux Olympiques à Rio sur fond de scandale antidopage est toujours suspendue.

    Si la sauteuse en longueur russe Darya Klishina parvient à saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS), elle sera bel et bien obligée de passer les trois étapes d'accès aux JO, comme tous autres athlètes russes, a déclaré aux journalistes le porte-parole du Comité International Olympique (CIO) Mark Adams.

    M. Klishina était la seule athlète russe repêchée pour les JO de Rio par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) malgré la disqualification de la Fédération russe d'athlétisme, car elle avait quitté la Russie pour s'entraîner et vivre en Floride, où elle s'était conformée aux contrôles antidopage. Hier, l'agence R-Sport a annoncé que l'IAAF avait officiellement exclu Darya Klishina et que son appel devait être examiné auprès du TAS dans un délai de 24h.

    Fin juillet le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach a déclaré lors d'une conférence de presse que les sportifs russes devraient passer trois étapes avant d'être autorisés à concourir aux JO de Rio. Selon lui, la première étape est le filtre des fédérations internationales, qui peuvent approuver les tests internationaux de chacun des athlètes. Le deuxième filtre consiste en ceci que le Comité olympique russe n'est pas autorisé à inscrire des sportifs qui ont déjà été contrôlés positifs par le passé. Enfin, la troisième étape est la décision même du CIO basée sur les jugements des experts indépendants et du Tribunal arbitral du sport (TAS).

    Auparavant, Darya Klishina a répété sur sa page Facebook qu'elle "est une athlète propre et qu'elle l'a prouvé à de nombreuses reprises sans qu'il y ait de doutes possibles", précisant qu'elle se sentait "victime de ceux qui ont créé un système de manipulation de notre beau sport et de ceux qui sont coupables de l'utiliser à des fins politiques".

    Malgré le scandale qui a éclaté suite à la publication d'un rapport préparé par l'Agence mondiale antidopage (AMA) et incriminant de nombreux sportifs russes, le CIO a admis près de 270 sportifs russes aux JO 2016.

    La séance du TAS a eu lieu aujourd'hui à Rio de Janeiro et a duré plus de quatre heures. Selon l'avocat de l'athlète russe Paul Green, cité par l'agence R-Sport, le jugement du Tribunal sera prononcé dans les prochaines heures.

    Lire aussi:

    Encore une barrière à franchir pour les sportifs russes au JO?
    Isinbayeva privée des JO de Rio: quelle est la faute de la tsarine de la perche?
    Athlètes russes aux JO de Rio: la décision du CIO qualifiée d'illégale par le Tas
    Tags:
    étape, sauteuse, disqualification, accès, lutte antidopage, JO 2016 de Rio de Janeiro, Tribunal arbitral du sport (TAS), Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), Comité international olympique (CIO), Rio de Janeiro
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik