Ecoutez Radio Sputnik
    médailles olympiques

    JO: toutes les médailles d’or ne se valent pas…

    © AFP 2019 Vanderlei Almeida
    Sports
    URL courte
    606
    S'abonner

    Des années d’entraînements rigoureux, un régime strict, des compétitions régulières, des voyages… Qu’il s’agisse de la natation, de la gymnastique ou du tir à la carabine, le chemin vers l’or olympique est dur pour tous les athlètes. Leurs récompenses sont pourtant très loin d’être égales.

    "Toutes les médailles d'or sont égales, mais certaines sont plus égales que d'autres…", affirme l'observateur du site américain The Daily Beast Gabrielle Glaser. 

    Certes, la gloire est une motivation importante pour les athlètes, mais il ne faut pas pour autant ignorer l'aspect matériel du problème. La question est d'autant plus sensible qu'après avoir investi des efforts comparables et obtenu le même résultat, soit une médaille d'or, les athlètes de différentes disciplines sportives ne reçoivent pas la même récompense.

    Si les médailles en gymnastique, en natation ou encore en athlétisme, sports vedettes, garantissent la gloire et d'importantes sommes d'argent, à quoi les athlètes d'autres disciplines peuvent-ils s'attendre?

    Le comité olympique américain verse pour chaque médaille d'or 25.000 dollars. En Italie, cette somme s'élève à 180.000 dollars et à 510.000 dollars en Azerbaïdjan. Mais l'égalité s'arrête là.

    Contrairement aux sports vedettes que tout le monde admire, ce qui poussent les parents à envoyer leurs enfants dans une section de gymnastique ou de natation après les JO, rares sont les parents qui en font de même pour des sports moins "privilégiés" et inscrivent leurs enfants dans une section de tir à la carabine.

    Autre problème, la publicité, source importante de revenus des athlètes professionnel. Et comme la popularité des sportifs dépend pour beaucoup de leur visibilité (littéralement), les coureurs, dont le corps n'est pas caché par des vêtements lorsqu'ils participent aux compétitions, ne sont pas dans la même position que les joueurs de hockey, par exemple, dont le corps et le visage sont couverts d'un uniforme sportif.

    Enfin, les médias jouent eux aussi leur rôle dans cette discrimination sportive: ils diffusent en prime time les sports qu'ils apprécient eux-mêmes et promeuvent des histoires de la vie des sportifs pendant les JO.

     

     

    Tags:
    médailles olympiques, popularité, publicité, sport, athlètes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik