Sports
URL courte
37711
S'abonner

Le Comité international olympique (CIO) a retiré aux relayeuses russes leur médaille d'or olympique du 4x100m remportée aux JO de Pékin en 2008.

Suite à l'annonce du contrôle positif au dopage de Yulia Tchermochanskaya, le CIO a décidé de retirer le titre au relais russe du 4x100 m féminin (42,31 sec).

La Russie devra remettre sa médaille d'or à la Belgique (42,54) qui récupère le titre. Le Nigeria (43, 04) et le Brésil (43,38) obtiendront les médailles d'argent et de bronze.

La réanalyse des tests antidopage de Yulia Tchermochanskaya (30 ans), a révélé la présence de deux substances interdites.

En avril dernier, l'AMA avait statué que la présence de moins d'un microgramme de meldonium dans l'échantillon urinaire d'un sportif prélevé avant le 1er mars 2016 constituait une teneur admissible.

L'AMA a placé le meldonium sur sa liste de produits interdits début 2016. Jusqu'ici, plus d'une centaine de sportifs de par le monde, dont la star du tennis Maria Sharapova ou le boxeur Alexandre Povetkin, ont été testés positifs à cette substance, qui est censée soutenir le flux sanguin et donner un apport d'oxygène au corps.

Lire aussi:

JO 2016: l'AMA critique l'absence de contrôle de dopage pour les sportifs brésiliens
L'AMA n'a pas de preuves pour confirmer le dopage de certains athlètes russes
Dopage: l’AMA supprime une partie du rapport "antirusse"
Miss France 2020 sauvée par les pompiers lors d’un incendie dans son immeuble à Paris
Tags:
dopage, médaille, médailles olympiques, Comité international olympique (CIO), Russie, Pékin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook