Sports
URL courte
Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)
173412
S'abonner

Bien qu'il ait reçu une médaille olympique, ce sportif nord-coréen est considéré comme le champion le plus triste des Jeux de Rio.

Ri Se-Gwang, sportif nord-coréen et double champion du monde qui a remporté le titre olympique au saut de cheval, a gardé son sérieux sur le podium. Il est à noter que ce sportif, âgé de 31 ans est le troisième gymnaste nord-coréen de l'histoire parvenant à remporter l'or.

 

Men's Vault EF #rio2016. Gold- #Risegwang Silver-@denis_abliazin Bronze- @kenzoshirai #gymnastics #gym #rio2016 #vault

Фото опубликовано Gymnastic (@fullgymnastic) Авг 15 2016 в 11:24 PDT

Фото опубликовано @ksyusha_sin Авг 15 2016 в 12:33 PDT

 

Les internautes ont prêté attention à sa tristesse et ont supposé qu'il était navré de devoir revenir en Corée du Nord.

"Il a vu le monde libre, mais il sait qu'il doit rentrer chez lui pour sa famille. C'est pourquoi il est brave", a déclaré un internaute. 

"Je suis triste que Ri Se-Gwang ait l'air dépité malgré sa médaille d'or", a écrit une autre internaute sur Twitter.

Néanmoins, le sportif a déclaré plus tard qu'il était plein de joie car il avait pu susciter le respect envers le leader nord-coréen Kim Jong-un.

​Il est à noter que les conditions de séjour des sportifs nord-coréens diffèrent de celles des autres athlètes. Ainsi, les agents nord-coréens, figurant dans les documents comme des "fonctionnaires", ont confisqué les portables des sportifs pour qu'ils ne puissent pas contacter d’étrangers. Ces portables avaient été offerts à tous les athlètes des Jeux par un des sponsors. 

Il est également interdit aux Nord-coréens de visiter les zones touristiques et de parler avec les citoyens d’autres pays.

Dossier:
Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)

Lire aussi:

Les plus belles athlètes des Jeux olympiques de Rio
JO-2016: la Russe Klishina réintégrée aux Jeux de Rio
Que mangent les sportifs des Jeux olympiques?
Tags:
titre, médaille, athlètes, JO 2016 de Rio de Janeiro, Ri Se-Gwang, Brésil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook