Ecoutez Radio Sputnik
    Doping-Tests

    AMA piratée: la liste des sportifs dopés de Rio 2016 s'allonge

    © AP Photo / Felipe Dana
    Sports
    URL courte
    711023
    S'abonner

    Les pirates informatiques du groupe Fancy Bear ont publié une nouvelle liste de sportifs présents lors des JO de Rio et contrôlés positifs à des substances interdites.

    De nouvelles révélations bouleversent ce matin le monde sportif. Deux jours après le premier lot de documents secret rendus publics par les hackers de Fancy Bears et montrant que l'AMA couvrait le dopage de plusieurs sportifs américains, de nouveaux noms viennent s'ajouter à la liste.

    Il s'agit notamment de dix Américains, cinq Britanniques, cinq Allemands, un Tchèque, un Danois, un Roumain et un Russe.

    « La liste des sportifs dopés inclut non seulement ceux qui ont participé aux Jeux olympiques, mais aussi ceux qui représentent leurs pays à l'étranger », affirment les hackers.

    L'AMA a de son côté confirmé que les documents fuités sur la Toile étaient authentiques et qu'ils avaient été obtenus à la suite du piratage du système ADAMS qui enregistre les résultats de tous les contrôles de dopage.

    Selon le premier lot de révélations faites par le groupe de pirates, l'Agence mondiale antidopage aurait permis aux joueuses de tennis américaines Serena et Venus Williams de prendre des substances interdites, alors que la gymnaste Simone Biles a remporté quatre médailles d'or aux JO de Rio après avoir échoué à un test de dopage.

    Lire aussi:

    Dopage d’athlètes américaines, l’AMA furieuse contre les lanceurs d’alerte
    Autorisée à se doper, elle prend part aux JO: bravo, l’AMA!
    Tags:
    athlètes, dopage, Agence mondiale antidopage (AMA)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik