Ecoutez Radio Sputnik
    Scandale de l’AMA: les noms de onze sportifs dopés à Rio dévoilés

    Scandale de l’AMA: les hackers poursuivent leurs révélations

    © Sputnik . Maksim Bogodvid
    Sports
    URL courte
    48912
    S'abonner

    Les noms de onze sportifs ayant pris des substances interdites ont été dévoilés par des hackers. Sur le lot, neuf ont décroché des médailles à Rio. L’AMA, quant à elle, fermait les yeux avec bienveillance…

    Le groupe de pirates informatiques Fancy Bear poursuit ses révélations. Une nouvelle liste de sportifs contrôlés positifs aux substances interdites et couverts par l'Agence mondiale antidopage (AMA) a été divulguée hier par les hackers. Celle-ci comporte les noms de 11 sportifs provenant de cinq pays. Fait intéressant, neuf d'entre eux ont été médaillés à Rio.

    Les plus nombreux dans la nouvelle liste sont les Britanniques : la boxeuse Nicola Adams (médaille d'or), la coureuse cycliste Laura Trott (deux médailles d'or), la nageuse Siobhan-Marie O'Connor (médaille d'argent) et la rameuse Olivia Carnegie-Brown (médaille d'argent). En outre, on y trouve encore trois Australiens, une Danoise, une Espagnole et deux sportifs allemands.

    Comme le prétend l'AMA, tous les athlètes concernés prenaient les médicaments figurant sur la liste noire pour des raisons médicales. Une raison tout à fait légitime pour faire une exception à la règle, semble-t-il. Mais jusqu'où peut aller le nombre de ces exceptions?

    En outre, on peut considérer comme un véritable miracle de la science le fait qu'avec une santé aussi fragile, autant de sportifs soient en mesure de décocher des médailles…

    Il s'agit de la troisième liste divulguée par les hackers. Il ressort aujourd'hui que l'AMA a fait des « exceptions » pour au moins 40 sportifs, bon nombre d'entre eux ayant obtenu des médailles à Rio. La liste n'est d'ailleurs pas encore complète. Comme le promet Fancy Bear, il y en aura encore d'autres noms prochainement.

    Affaire à suivre…

    Lire aussi:

    Dopage en Russie: un juriste américain torpille le rapport McLaren
    Dopage: 17 pays appellent à une réforme de l’AMA
    Dopage: loin de donner une explication intelligible, l’AMA accuse la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik