Ecoutez Radio Sputnik
    Le président russe Vladimir Poutine

    Poutine ironise: les victoires et les records réservés aux malades chroniques?

    © Sputnik . Sergey Guneev
    Sports
    URL courte
    3883

    Les récentes révélations sur l’utilisation légitimée de substances interdites par des sportifs de haut niveau risquent de transformer les compétitions internationales en concours de malades chroniques, d’après le président russe Vladimir Poutine.

    Les futures victoires sportives seront réservées aux malades chroniques si la communauté internationale ne prend aucune décision concernant l'accès aux compétitions des sportifs qui utilisent des substances interdites à des fins thérapeutiques, a déclaré mardi le président russe Vladimir Poutine.

    L'Agence mondiale antidopage (AMA)
    © REUTERS / Christinne Muschi

    « Nous voyons combien de sportifs ont obtenu la permission d'utiliser des substances interdites à des fins dites thérapeutiques (…). Nous devons comprendre ce qu'il faut faire pour éviter que tous les futurs records soient battus uniquement par des sportifs souffrant de maladies chroniques », a indiqué M. Poutine lors d'un forum sportif international.

    « Il est clair qu'il faut protéger les intérêts de ces sportifs mais nous devons tous comprendre ce qu'il faut faire dans la situation » où des centaines de sportifs prennent des substances interdites sans informer le large public et rivalisent avec des personnes qui n'utilisent pas de produits dopants, a-t-il ajouté.

    « Si cela continue, des asthmatiques ou des personnes qui souffrent d'autres maladies chroniques remporteront toutes les grandes compétitions », a estimé M. Poutine.

    Le président russe a proposé d'adopter un règlement spécial pour tenir compte des résultats de ces sportifs lors des compétitions de haut niveau. On pourrait par exemple préciser si un résultat a été obtenu sous l'effet d'un médicament et attribuer les premières places aux sportifs qui n'ont utilisé aucun médicament.

    Le chef de l'État a également appelé à mettre fin au dopage et à tout faire pour garantir la pureté et le caractère apolitique du sport.

    « Nous devons tous savoir qui fait l'objet de contrôles, comment et quand on procède à ces contrôles, quels sont les résultats des inspections et leurs conséquences », a noté le président Poutine.

    La Russie est prête à fondamentalement changer la structure des organisations anti-dopage nationales pour garantir leur fonctionnement indépendant, d'après le président.

    Le groupe de hackers Fancy Bears publie depuis le 13 septembre dernier des données provenant des dossiers médicaux confidentiels de l'Agence mondiale antidopage (AMA).

    Il en ressort que l'AMA a fait des « exceptions » pour de nombreux sportifs qui ont obtenu l'autorisation d'utiliser des substances interdites à des fins thérapeutiques. Bon nombre d'entre eux ont obtenu des médailles lors des Jeux olympiques d'été 2016 à Rio de Janeiro.

    Parmi les sportifs ayant utilisé des produits dopants figurent notamment les joueurs de tennis Rafael Nadal, Venus et Serena Williams, la gymnaste Simone Biles, les coureurs Chris Froome et Bradley Wiggins, les basketteurs Milos Teodosic et Elena Delle-Donne, ainsi que les doubles champions olympiques Emily Seebohm (natation) et Alistair Brownlee (triathlon). Les listes publiées par Fancy Bears contiennent également les noms de trois Français médaillés aux Jeux de Rio : le nageur Fabien Gilot, vice-champion olympique du relais 4x100 m, l'athlète Dimitri Bascou, médaillé de bronze du 110 m haies et l'épéiste Gauthier Grumier, médaillé de bronze en individuel et d'or par équipes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    AMA piratée: d’autres champions olympiques parmi les sportifs dopés
    Deux sportifs français sur la liste du «dopage autorisé»
    Dopage d’athlètes américaines, l’AMA furieuse contre les lanceurs d’alerte
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Tags:
    maladie chronique, autorisation à usage thérapeutique (AUT), sport, maladies, record, dopage, Agence mondiale antidopage (AMA), Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik