Ecoutez Radio Sputnik
    Le britannique Farah, autorisé à se doper par l’AMA, récompensé

    Le britannique Farah, autorisé à se doper par l’AMA, récompensé

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    Sports
    URL courte
    4016

    Sur fond de révélations sur la liste des sportifs de plus haut niveau qui se sont dopés, ces derniers continuent à pratiquer leur métier et à accumuler les récompenses officielles.

    Le coureur de fond britannique Mohamed Farah, qui figure sur la liste de l'Agence mondiale antidopage (AMA) des sportifs autorisés à utiliser des produits interdits à des fins thérapeutiques, a été élu meilleur athlète européen de l'année, a annoncé le service de presse de l'Association européenne d'athlétisme lors de la cérémonie des Golden Tracks de la Fédération européenne à Funchal au Portugal.

    L'Agence mondiale antidopage (AMA)
    © REUTERS / Christinne Muschi
    Mo Farah a remporté le 5 000 et le 10 000 mètres lors des JO de Rio, son deuxième doublé olympique d'affilée après Londres.

    Pour sa part, la sauteuse en hauteur Ruth Beitia a été nommée meilleure athlète après être devenue la plus vieille championne olympique de sa discipline à l'âge de 37 ans. La Belge Naphissatou Thiam, médaille d'or olympique à l'heptathlon, et l'Allemand Max Hess, champion d'Europe du triple saut, ont été élus étoiles montantes de l'année.

    Le 19 septembre dernier, le groupe de hackers Fancy Bears a publié une nouvelle liste de sportifs dopés, dont Mo Farah faisait bien partie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Les hackers publient une 7e liste d'athlètes US suspectés de dopage
    L'Agence mondiale antidopage bientôt hors-jeux?
    L’Agence mondiale antidopage authentifie le 6e lot de documents piratés
    Tags:
    hackers, médaille, athlètes, dopage, coureur, JO 2016 de Rio de Janeiro, Golden Tracks, Agence mondiale antidopage (AMA), Fancy Bears, Association européenne d'athlétisme (AEA), Naphissatou Thiam, Max Hess, Ruth Beitia, Mo Farah, Funchal, Portugal
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik