Ecoutez Radio Sputnik
    Un laboratoire

    La Fédération internationale de ski demande «des preuves réelles du dopage en Russie»

    © Fotolia / Alexander Raths
    Sports
    URL courte
    15521

    «Un scénario hollywoodien»: le président de la Fédération internationale de ski (FIS) Gian-Franco Kasper met en doute la crédibilité du rapport McLaren, selon lequel la Russie aurait élaboré un moyen pour remplacer des échantillons d'urine de sportifs aux JO de Sotchi.

    Richard McLaren, président de la commission indépendante de l'Agence mondiale d'antidopage (AMA), doit présenter des faits réels et citer les noms des personnes impliquées dans le scandale de dopage, exige le président de la Fédération internationale de ski (FIS), le Suisse Gian-Franco Kasper.

    Le rapport McLaren accuse le sport russe de graves violations pendant les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi en 2014. Le document affirme que certains tubes ont été enlevés du laboratoire à Sotchi à travers un trou creusé dans un mur pour être ensuite transportés dans le bâtiment du FSB et être remplacés.

    Cependant, plusieurs mois après sa publication et malgré de multiples demandes de la part des plus hautes autorités politiques ainsi que sportives, l'auteur du document n'a toujours présenté aucune preuve confirmant ces accusations. Un fait qui met sérieusement en question la valeur du rapport.

    « Je veux voir des preuves réelles. Nous ne pouvons pas affirmer avec certitude si c'est la vérité ou non. Il (McLaren, ndlr) doit fournir des preuves et citer les noms », a indiqué M. Kasper, cité par l'agence Associated Press.

    « Vous savez, toutes ces histoires de trous dans les murs à Sotchi sonnent pour moi comme une sorte de scénario hollywoodien… ils avaient une clé de la porte. Les services spéciaux russes sont-ils stupides au point de percer un trou dans le mur ? Allez », a-t-il poursuivi.

    Gian-Franco Kasper s'est également dit opposé à la politisation du sport et a appelé à réformer le système de contrôle du dopage :

    « Ce doit être une institution neutre et qui ne devrait pas être politisée… Vous ne pouvez pas être le procureur et le juge à la fois. C'est un principe de base de la justice ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Les hackers publient une 7e liste d'athlètes US suspectés de dopage
    L'AMA n'a pas de preuves pour confirmer le dopage de certains athlètes russes
    Dopage en Russie? McLaren refuse de présenter des preuves au CIO
    Dopage: 17 pays appellent à une réforme de l’AMA
    Tags:
    dopage, Richard McLaren, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik