Ecoutez Radio Sputnik
    Pyeongchang 2018

    La Russie risque d'être exclue des JO à Pyeongchang et à Tokyo

    © East News. AP Photo/David J. Phillip
    Sports
    URL courte
    43843

    La Russie pourrait ne pas être autorisée à prendre part aux Jeux olympiques de Pyeongchang et de Tokyo si l'existence d'un «système de dopage d'État» de ses athlètes est prouvée.

    Selon le président du Comité olympique allemand Alfons Hörmann, les JO d'hiver prévus en 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud, et les JO d'été programmés pour 2020 à Tokyo pourraient se dérouler sans participation de la Fédération de Russie.

    « Si le Comité olympique russe a violé la Charte olympique, il sera possible d'exclure la Russie des Jeux olympiques de Pyeongchang et de Tokyo », a déclaré M. Hörmann dans une interview accordée au quotidien Handelsblatt.

    En août 2016, un rapport commandé par l'Agence mondiale antidopage (AMA) a accusé la Russie d'avoir mis en place un « système de dopage d'État avec l'aide active des services secrets ». Thomas Bach, président du Comité international olympique (CIO), a alors dénoncé « une atteinte choquante et sans précédent à l'intégrité des sports et des JO ».

    Le document a déclenché un scandale autour de l'équipe olympique russe et a remis en cause sa participation aux JO de Rio. Pour sa part, l'équipe paralympique de la Fédération de Russie s'est vue refuser la participation aux Jeux paralympiques. Moscou a fermement démenti toutes les accusations de l'AMA.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le 2e rapport McLaren sur le «dopage en Russie» dévoilé. Pas de preuves tangibles
    Moscou dément les accusations de l'AMA sur le dopage institutionnalisé en Russie
    Dopage: 17 pays appellent à une réforme de l’AMA
    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Tags:
    accusations, dopage, JO 2016 de Rio de Janeiro, JO 2020, JO 2018 de Pyeongchang, Agence mondiale antidopage (AMA), Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, Alfons Hörmann, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik