Ecoutez Radio Sputnik
    Evgenia Medvedeva performe le programme libre aux Championnats du monde

    Evgenia Medvedeva, 17 ans et double championne du monde de patinage artistique

    © Sputnik . Alexandre Vilf
    Sports
    URL courte
    14430
    S'abonner

    À 17 ans, cette patineuse russe, qui a commencé sa carrière senior en octobre 2015, a à son actif deux titres de championne du monde et autant de championne d'Europe.

    La Russe Evgenia Medvedeva, 17 ans, a été sacrée championne du monde de patinage artistique le vendredi 31 mars à Helsinki (Finlande), signant deux nouveaux records mondiaux en termes du nombre de points accumulés — 154,40 pts pour le programme libre, et 233,41 pts pour le total combiné. La Russe a ainsi défendu son titre, une première depuis 2001.

    Evgenia Medvedeva
    © Sputnik . Alexandre Vilf
    Evgenia Medvedeva lors de la cérémonie de remise de médailles

    Avec de tels résultats, la jeune et talentueuse sportive n'a laissé aucune chance à ses adversaires. L'argent est revenu à la Canadienne Kaetlyn Osmond (218,13 pts), sa compatriote Gabrielle Daleman s'étant adjugé le bronze (213,52 pts).

    Evgenia Medvedeva, Kaetlyn Osmond et Gabrielle Daleman
    © Sputnik . Alexandre Vilf
    Evgenia Medvedeva, Kaetlyn Osmond et Gabrielle Daleman

    Et pourtant la tâche n'a point été facile. Comme l'a indiqué Alexander Gorshkov, président de la Fédération de patinage artistique de Russie, le championnat n'a pas été simple, le niveau des participantes a évalué de façon significative.

    Evgenia Medvedeva performe le programme libre aux Championnats du monde
    © Sputnik . Alexandre Vilf
    Evgenia Medvedeva performe le programme libre aux Championnats du monde

    « Bravo à elle, la performance était brillante. […] Elle était la meilleure », se réjouit-il, cité par l'agence R-Sport.

    Evgenia Medvedeva lors du programme court
    © Sputnik . Alexandre Vilf
    Evgenia Medvedeva lors du programme court

    À Helsinki, Medvedeva, qui est en outre deux fois championne d'Europe, a battu ses propres records antérieurement établis. Cependant, elle-même ainsi que son entraîneuse Eteri Tutberidze assurent que… la performance ne s'est pas passée comme prévue.

    « Il y avait beaucoup de moments de doute, et j'étais au bord de l'échec. Mais j'y suis parvenue et c'est l'essentiel », avoue Evgenia.

    La Russe Medvedeva pendant l'échauffement
    © Sputnik . Alexander Vilf
    La Russe Medvedeva pendant l'échauffement

    Était-elle inquiète ? Elle assure que oui mais seulement pendant l'échauffement. « Mais pendant la performance je ne m'inquiétais point. Les forces émotionnelles ont expiré », témoigne-t-elle.

    La Russe Medvedeva sacrée championne d'Europe à Bratislava
    © Sputnik . Alexandre Vilf
    La Russe Medvedeva décroche son premier titre de championne d'Europe à Bratislava

    Evgenia, qui patine depuis l'âge de trois ans, a fait ses débuts seniors en octobre 2015, avec le Ondrej Nepala Trophy, une compétition « challenger » organisée en Slovaquie. Elle y décroche l'or. Trois semaines plus tard elle se classe première au Skate América 2015. Déjà en janvier 2016 elle se fait sacrer championne d'Europe, à Bratislava, avant de décrocher au printemps son premier titre de championne du monde à Boston. Depuis, elle poursuit sa marche victorieuse.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

     

    Lire aussi:

    Les temps forts du Championnat du monde 2016 de patinage artistique
    Euro de patinage artistique: le podium 100% russe chez les couples
    Patinage artistique: la Russe Tuktamysheva championne d'Europe
    Tags:
    championne, médaille, championnat, patinage artistique, Evgenia Medvedeva, Helsinki, Finlande, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik