Ecoutez Radio Sputnik
    Le lynchage d’un fan argentin

    Le lynchage d’un fan argentin secoue le monde du football

    © AFP 2017 NICOLAS AGUILERA
    Sports
    URL courte
    0 88879

    Le décès d'un supporter jeté d'une tribune lors d'un match de football à Cordoba par d’autres fans argentins a provoqué une vague d'indignation dans le monde et déclenché de vives discussions sur la violence dans le football. Le journaliste argentin Pablo Carrozza commente l’incident pour Sputnik.

    Le drame s'est produit lundi au stade Mario Kempes de Cordoba lors du derby entre Belgrano et Talleres, les deux clubs de première division de la ville, a raconté à Sputnik Pablo Carrozza, journaliste de la radio Mitre, du journal Perfil et du programme radio Codigo de Barras, l'unique programme consacré exclusivement à la violence dans le footbal argentin.

    « Accusé de supporter Talleres au milieu des supporters de Belgrano, Emanuel Balbo, âgé de 22 ans, avait été jeté d'une tribune par d'autres supporters et est finalement décédé », a précisé l'interlocuteur de l'agence, ajoutant qu'on n'était pas habitué à ce genre d'incident.

    Selon le témoignage de son père, le jeune homme aurait subi un sordide règlement de compte. Il s'agirait d'un lynchage pur et simple, car Balbo venait de reconnaître l'assassin de son frère, mort en 2012. D'après la police, l'assassin présumé du frère d'Emanuel Balbo, qui a fait de la prison préventive dans ce dossier en cours d'instruction, aurait crié que Balbo était un supporter des rivaux de Talleres, pour déclencher l'ire des partisans de Belgrano.

    La Fédération argentine de football (AFA) n'a pas tardé à réagir à cette triste nouvelle, déclarant apporter « toute sa collaboration avec les forces de l'ordre pour établir les responsables de cette agression inimaginable, en mettant en place les mesures nécessaires pour que ce genre d'événement ne se reproduise plus dans aucun stade de football argentin ».

    Pour Pablo Carrozza, le problème de la violence dans le fooball argentin émane d'en haut. Il pointe notamment les magistrats qui laissent en liberté des individus tels qu'Oscar « Sapito » Gomez, responsable présumé de la mort d'Emanuel Balbo.

    « Les politiciens en sont également responsables, car ils instrumentalisent les groupes de fans pour s'assurer leur soutien lors des marches et des manifestations », a expliqué le journaliste.

    D'après une information confirmée par la police de Cordoba, Oscar « Sapito » Gomez, responsable présumé de la mort d'Emanuel Balbo, s'est rendu aux autorités mardi. Il risque 35 ans de prison.

    L'interlocuteur de Sputnik a estimé que les structures de sécurité devraient être très attentives lors du Mondial 2018, car il y avait des individus dangereux parmi les supporters.

    L'agressivité des fans de football préoccupe les autorités dans tous les pays du monde. En Russie, le Président russe Vladimir Poutine vient de signer récemment une loi durcissant la responsabilité administrative des supporters, y compris des citoyens étrangers, pour violation des règles du comportement lors des compétitions sportives. Ainsi le pays se dit prêt à accueillir la future Coupe du monde en 2018.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    26 supporters de foot interpellés en Pologne pour une bagarre générale
    Hospitalité russe: des oreillers-nuages offerts aux supporters belges à Sotchi
    Film de la BBC sur les supporters russes: une absurde mise en scène, selon Zakharova
    Tags:
    responsabilité, supporter, fans, violences, police, Mondial 2018, Fédération argentine de football (AFA), Sputnik, Emanuel Balbo, Pablo Carrozza, Vladimir Poutine, Argentine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik