Ecoutez Radio Sputnik
    A pied

    À pied de Russie en Italie: le pari fou d’un footballeur du Spartak Moscou

    CC0
    Sports
    URL courte
    3471111

    Le défenseur central de l’équipe russe de football Spartak Moscou Salvatore Bocchetti vient d’entreprendre un voyage à pied qui le mènera de Russie en Italie. Sa femme, restée seule avec leur enfant, déplore l’absence de «papa» et explique les raison de ce «pèlerinage».

    Le footballeur Salvatore Bocchetti, défenseur central du Spartak Moscou, est parti à pied en Italie. Auparavant, il a promis d'entreprendre ce voyage si le Spartak devenait champion de Russie de football.

    « Notre papa va à pied en Italie. Il nous manque », a écrit l'épouse du footballeur sur Instagram.

     

    ✈️✈️наконец-то 🙏🏽 а папа наш пешком до Италии пошёл ☀️скучаем 😪

    Публикация от Ekaterina Bocchetti-Maltseva (@katibocchettimaltseva) Май 22 2017 в 3:53 PDT

     

    Répondant aux commentaires des abonnés, elle a également ajouté que son mari était un « homme d'action » et ne pouvait pas se permettre de ne pas tenir parole.

    « Ne vous inquiétez pas, Salva a tout prévu de longue date et le voyage a commencé. C'est un homme d'action et pas seulement de parole », a précisé la femme de Salvatore Bocchetti.

    Le 7 mai, le club de football russe Spartak Moscou est devenu pour la première fois depuis 2001 champion de Russie de football.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Un footballeur anglais suspendu pour des paris sur des matchs de football
    Fifa: le football ne peut pas résoudre les problèmes politiques
    Le lynchage d’un fan argentin secoue le monde du football
    Tags:
    sport, football, Spartak Moscou, Italie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik