Sports
URL courte
491
S'abonner

La Fédération Internationale de Football Association a démenti toute suspicion de dopage des footballeurs russes ayant disputé le Mondial 2014 au Brésil.

Tous les tests de dopage des participants de la Coupe du monde de football de 2014, dont les sportifs russes, se sont avérés négatifs, a annoncé le service de presse de la FIFA à l'agence russe R-Sport.

«Tous les athlètes ayant pris part au Mondial 2014, y compris l'ensemble de la sélection russe, ont subi des tests, avant la compétition et après les matches, qui se sont tous révélés négatifs», a annoncé un porte-parole de la FIFA.

Précédemment, les journaux britanniques Mail on Sunday et The Guardian avaient affirmé que l'intégralité de la sélection russe au Mondial 2014, ainsi que 11 autres joueurs russes, faisaient l'objet d'une enquête de la FIFA pour suspicion de dopage.

Selon ces journaux, les joueurs en question figurent dans une liste de 1.000 «personnes dignes d'intérêt» établie par les autorités mondiales antidopage.

Le vice-Premier ministre russe et président de la Fédération russe de football Vitali Moutko a qualifié ces rapports de «non-sens». «Il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais de problème de dopage dans notre football», a déclaré M.Moutko.

Les Russes ont quitté la Coupe du Monde 2014 en phase de poules après avoir fait égalité contre la Corée du Sud et l'Algérie, et perdu face à la Belgique.

Lire aussi:

Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
D’où provient le nitrate qui a provoqué les explosions à Beyrouth?
Possible deuxième vague de Covid-19: «Il faut cesser d’accuser la population»
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
Tags:
football, enquête, dopage, Mondial 2014, FIFA, Vitali Moutko, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook