Sports
URL courte
Coupe des Confédérations 2017 (36)
3180
S'abonner

La Russie a organisé avec brio la Coupe des Confédérations, reconnaissent les médias internationaux. Les journalistes soulignent notamment le niveau de sécurité lors du tournoi et l’hospitalité des Russes.

Les médias internationaux ont exprimé leur satisfaction concernant l'organisation de la Coupe des Confédérations, qui a eu lieu cette année en Russie.

La chaîne BBC, qui avait montré en février dernier le film très critique à l'encontre de la Russie intitulé «L'Armée des hooligans russes», a reconnu qu'il n'y avait eu aucune manifestation de racisme lors de la Coupe.

«L'atmosphère a été merveilleuse, nous avons vu un très beau football», a noté la chaîne britannique.

En outre, le journaliste de la chaîne britannique Mani Djazmi a souligné:

«En ce qui concerne l'organisation, la Coupe des Confédérations s'est bien déroulée, notamment à Moscou.»

Le quotidien australien Goald Coast Bulletin a signalé que «Le point principal de la Coupe des Confédérations, c'est qu'elle constitue une répétition en vue de la Coupe du Monde. Et la Russie a réussi ce test avec brio.» Selon lui, l'organisation a été irréprochable, l'accueil chaleureux et les stades répondaient aux normes internationales.

Un autre journaliste venu en Russie de Nouvelle-Zélande afin d'assister à la Coupe des Confédérations s'est dit lui aussi impressionné:

«Le contrôle est réalisé de façon scrupuleuse», indique-t-il, cité par le journal NZ Herald, «S'il y a une pièce de 50 centimes dans votre chaussette, ils (les gardiens, Ndlr) la trouvent».

«La sécurité, comme on pouvait s'y attendre, était à un niveau très élevé. Compte tenu de ce qui s'est passé sur le continent européen au cours des 12 derniers mois, c'est compréhensible, et c'est un soulagement», poursuit le quotidien néo-zélandais.

Le journaliste de la chaîne brésilienne SPORTV Paulo César Vasconcellos a auparavant également fait part de ses premières impressions sur l'organisation de la Coupe des Confédérations 2017:

«Bien que les médias mainstream écrivent souvent sur le racisme en Russie, moi, je n'ai jamais fait face à des manifestations de racisme, je n'en ai jamais vu en Russie», a-t-il indiqué.

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a fortement salué l'édition 2017 de la Coupe des Confédérations qui s'est tenue en Russie lors d'une conférence de presse au stade de Saint-Pétersbourg samedi 1er juillet. Selon lui, ce fut «un grand succès sous plusieurs aspects».

«Il n'y a eu aucun incident, pas d'actes de racisme, ni de hooliganisme. Si un tournoi problématique ressemble à cela, alors je souhaite voir plus de tournois problématiques semblables à l'avenir», a-t-il conclu.

La Coupe des Confédérations s'est déroulée du 17 juin au 2 juillet dans quatre villes russes: Moscou, Saint-Pétersbourg, Kazan et Sotchi. Le 2 juillet, l'Allemagne a battu le Chili en finale de la Coupe des Confédérations à Saint-Pétersbourg (1-0).

Dossier:
Coupe des Confédérations 2017 (36)

Lire aussi:

Le sélectionneur du Mexique impressionné par l'organisation de la Coupe des confédérations
Coupe des Confédérations: un chat de l’Ermitage prédit la victoire de l’Allemagne
FIFA: «la Coupe des Confédérations en Russie a été un grand succès»
La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Tags:
Russie, Coupe des confédérations 2017 de la FIFA, football, médias
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook