Ecoutez Radio Sputnik
    Coupe du Monde 2018: la Volgograd-Arena

    Coupe du Monde 2018: la Volgograd Arena se prépare à un Stalingrad du foot

    © Sputnik. Irina Belova
    Sports
    URL courte
    Mondial 2018 (104)
    2852110

    Les préparatifs du Mondial battent leur plein à Volgograd, où le principal stade de la ville est déjà prêt à 75%. Véritable pied de nez aux sceptiques…

    Volgograd se prépare au combat! À moins d'un an du Mondial 2018, les travaux battent leur plein dans l'ex-Stalingrad, ville qui a été le théâtre de la bataille la plus sanglante de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi ville hôte de l'événement de foot le plus important de l'été prochain.

    Le stade Volgograd Arena, joyau sportif qui devra accueillir les amateurs de foot pendant la Coupe du monde, est actuellement prêt à 75%, a annoncé sur Twitter le constructeur du site, la société Sport-Inzhiniring.

    «Je ne vois aucun problème qui pourrait empêcher de réaliser cette tâche. Je rappelle qu'en 2014 certains sceptiques affirmaient qu'il n'y aurait pas de stade ici. Aujourd'hui, la Volgograd Arena est reconnue par les experts en tant qu'un des meilleurs stades du pays. Tous les projets de préparation au Mondial 2018 dans la région de Volgograd sont pleinement respectés», a annoncé le gouverneur de la région, Andreï Botcharov.

    Le Mondial 2018 se déroulera du 14 juin au 15 juillet dans 12 stades de 11 villes russes: Moscou, Kaliningrad, Saint-Pétersbourg, Volgograd, Kazan, Nijni Novgorod, Samara, Saransk, Rostov-sur-le-Don, Sotchi et Ekaterinbourg. Le stade Volgograd Arena accueillera au moins quatre matches du Mondial 2018 avant d'être remis au club local du Rotor Volgograd.

    Dossier:
    Mondial 2018 (104)

    Lire aussi:

    Mondial 2018: la ville de Volgograd a une surprise dans sa poche pour les visiteurs
    Mondial 2018 à Kaliningrad: quid de la sécurité?
    Mondial 2018: des cinémas gratuits à ciel ouvert attendent les fans de foot à Kaliningrad
    Tags:
    Mondial 2018, Volgograd, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik