Ecoutez Radio Sputnik
    La diplomatie russe réagit à la suspension la Russie pour des Jeux olympiques d'hiver 2018

    La diplomatie russe réagit à la suspension la Russie pour des Jeux olympiques d'hiver 2018

    © Sputnik. Valery Melnikov
    Sports
    URL courte
    541055

    La suspension des sportifs russes des Jeux olympiques d'hiver 2018 ne fera pas plier la Russie, a annoncé la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

    La décision du Comité international olympique (CIO) de suspendre l'équipe nationale russe des Jeux olympiques d'hiver 2018 ne mettra pas à genou la Russie, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

    «Nous avons dû supporter beaucoup de choses de nos «partenaires». Ils ne parviennent pas à nous abattre. Ni par la guerre mondiale, ni par la chute de l'Union Soviétique, ni par les sanctions. Nous encaissons et continuons à vivre», a-t-elle écrit sur son compte Facebook.

    Elle a ajouté qu‘il avait été planifié de détruire le sport russe et d'empêcher la renaissance de la Russie comme grande puissance sportive.
    Mais ce scénario a échoué, le sport est devenu une des idées nationales en Russie, a indiqué M.Zakharova.

    «On essaie toujours de nous prouver le ridicule de tout ce qui nous fait, de notre mode de vie, de notre culture, de notre histoire et de notre sport maintenant», a-t-elle expliqué.

    «Notre âme et notre cœur sont avec nos sportifs maintenant», a conclu M.Zakharova.

    Mardi, la commission exécutive du Comité international olympique (CIO), réunie mardi à Lausanne, en Suisse, a annoncé sa décision de suspendre le Comité olympique russe pour les Jeux olympiques d'hiver 2018 qui auront lieu du 5 au 25 février à Pyeongchang, en Corée du Sud.

    Lire aussi:

    Les sportifs russes pourront concourir sous la bannière neutre
    Poutine s'exprime sur la participation des athlètes russes sous la bannière neutre aux JO
    En Corée du Sud, on espère toujours l’arrivée d’athlètes russes
    Tags:
    athlètes, porte-parole, sport, diplomatie, JO 2018 de Pyeongchang, Comité international olympique (CIO), Maria Zakharova, URSS, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik