Ecoutez Radio Sputnik
    La comité olympique de Russie

    Poutine s'exprime sur la participation des athlètes russes sous la bannière neutre aux JO

    © AFP 2017 Kirill KUDRYAVTSEV
    Sports
    URL courte
    24457

    Les autorités russes n'interdiront pas aux athlètes qui veulent participer aux Jeux Olympiques 2018 de Pyeongchang de le faire dans un statut neutre, a déclaré Vladimir Poutine.

    Les athlètes russes qui décideront de participer aux Jeux Olympiques de Pyeongchang sous le drapeau du Comité international olympique (CIO) ne rencontreront aucun obstacle de la part des autorités de leur pays, a indiqué le Président russe, intervenant devant les employés de l'usine GAZ de Nijni-Novgorod.

    «Sans aucun doute, nous ne déclarerons aucun blocus, nous laisserons nos athlètes olympiques y participer [aux Jeux olympiques, ndlr.], s'ils souhaitent y prendre part à titre personnel», — a déclaré Vladimir Poutine.

    M. Poutine a attiré l'attention sur le fait que de nombreux athlètes, y compris ceux qu'il connaît personnellement, «marchait vers cette compétition toute leur vie».

    «Ils se sont tous préparés à ces départs tout au long de leur carrière. C'est très important pour eux. Donc, pour ces raisons, nous n'interdirons et ne bloquerons personne, nous ne créerons pas de conditions qui rendraient impossible leur participation», a souligné le Président.

    Mardi, la commission exécutive du Comité international olympique (CIO), réunie mardi à Lausanne, en Suisse, a annoncé sa décision de suspendre le Comité olympique russe pour les Jeux olympiques d'hiver 2018 qui auront lieu du 5 au 25 février à Pyeongchang, en Corée du Sud. Les sportifs russes pourront y concourir sous la bannière neutre.

    Lire aussi:

    Les sportifs russes pourront concourir sous la bannière neutre
    JO 2018: Le hockey sans la Russie, c'est comme le Mondial sans le Brésil ni l'Allemagne
    En Corée du Sud, on espère toujours l’arrivée d’athlètes russes
    Tags:
    JO 2018 de Pyeongchang, Comité international olympique (CIO), Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik