Sports
URL courte
682
S'abonner

La disqualification du Comité olympique russe pourra être annulée après l’analyse de tous les échantillons des contrôles antidopage des sportifs russes aux Jeux de Pyeongchang. Shamil Tarpischev, membre russe du CIO, a fait savoir que cela avait toutes les chances de survenir dans les jours à venir.

Le Comité olympique russe (ROC) pourrait être réintégré mardi ou mercredi au sein du Comité international olympique (CIO), qui a maintenu sa suspension dimanche, a déclaré à Sputnik Shamil Tarpischev, membre russe du CIO.

Selon lui, il reste à attendre les résultats des tests de dopage des skieuses et des hockeyeurs.

Shamil Tarpischev a également ajouté que les résultats des autres athlètes étaient «propres».

Le Comité international olympique (CIO) a voté dimanche à l'unanimité la levée de la suspension du Comité olympique russe (ROC), sans préciser la date.

«Il est envisagé» que la suspension soit levée «une fois que l'unité sport sans dopage (DFSU) aura confirmé qu'il n'y a pas d'autres cas de dopage». Il s'agit des deux cas de dopage révélés durant la quinzaine, dont Alexander Krushelnitsky, médaillé de bronze en curling mixte, et Nadezhda Sergeeva, 12e de l'épreuve de bobsleigh.

168 sportifs russes considérés comme «propres» par le CIO ont été admis à participer aux JO mais sous la bannière olympique, en raison de la suspension du Comité olympique russe.

Lire aussi:

La France remporte son premier match de l'Euro 2020 face à l’Allemagne
Un mariage blanc vire au mariage forcé: souhaitant être naturalisé, un Algérien est jugé pour le viol de sa «fiancée»
Extension des zones à faibles émissions: vers une grogne populaire «pire» que les Gilets jaunes
Un journaliste US essaie d’interrompre Vladimir Poutine, le Président russe réplique
Tags:
dopage, Comité international olympique (CIO), Comité olympique de Russie (ROC), Alexander Krushelnitsky
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook