Ecoutez Radio Sputnik
    Jeux paralympiques

    Jeux paralympiques: les athlètes russes 2e au tableau provisoire des médailles

    © Sputnik . Grigory Sysoev
    Sports
    URL courte
    2130

    Avec quatre médailles décrochées mercredi, les sportifs russes totalisent désormais 17 distinctions aux Jeux paralympiques de Pyeongchang. Ils comptent 6 titres suprêmes, n’en cédant que deux aux États-Unis, qui sont premiers du tableau. En comité réduit, l’équipe occupe toutefois la seconde place du classement provisoire.

    À quatre jours de la cérémonie de clôture des Jeux paralympiques, la «ruée vers l'or» se poursuit pour les athlètes russes. À la fin du huitième jour de la compétition, ces derniers ont rajouté à leur palmarès quatre nouvelles médailles.

    Après trois médailles d'argent à Pyeongchang, la skieuse Anna Milenina a enfin remporté le titre suprême dans la catégorie debout. Sa compatriote Mikhalina Lysova a empoché l'argent en ski de fond dans la catégorie malvoyantes alors que Marta Zainullina a terminé deuxième dans la catégorie assis.

    Côté hommes, Alexey Bugaev a décroché l'argent en Super-G debout.

    Tous ces sportifs ainsi que 26 autres qui ne concourent pas sous la bannière russe, mais autorisés à participer aux Jeux comme athlètes olympiques, ont appris qu'ils avaient été admis un jour avant le début des compétitions.

    La Corée du Sud accueille les Jeux paralympiques du 9 au 18 mars. La cérémonie d'ouverture a eu lieu vendredi à Pyeongchang. Les Jeux comportent des compétitions dans six sports paralympiques d'hiver, engageant environ 650 athlètes de 48 comités olympiques nationaux, y compris 30 athlètes paralympiques neutres de Russie.

    Lire aussi:

    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    Tags:
    Jeux paralympiques 2018 de Pyeongchang, Pyeongchang, Corée du Sud, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik