Ecoutez Radio Sputnik
    Les supporteurs russes

    Avis aux amateurs de la Coupe du Monde: supporter son équipe peut tuer

    © Sputnik . Vitaliy Belousov
    Sports
    URL courte
    504

    Des scientifiques canadiens ont établi un lien entre les matchs de hockey et l’augmentation du nombre d’attaques cardiaques. Selon eux, ce sont les hommes qui doivent éviter des émotions trop fortes.

    Une étude effectuée auprès de supporters canadiens d'équipes qui participent à la Ligue nationale de hockey a permis de révéler une corrélation entre les matchs de hockey et le nombre de personnes hospitalisées pour infarctus du myocarde. Les résultats de cette étude ont été publiés dans le Journal canadien de cardiologie.

    Les scientifiques canadiens ont détecté une augmentation du taux d'admissions en raison de maladies cardiovasculaires après les matchs des Canadiens de Montréal entre 2010 et 2014. Ce problème concerne plutôt les hommes, les femmes ne représentant que 25 % du nombre d'hospitalisés.

    Curieusement, ce sont les victoires de l'équipe canadienne qui auraient provoqué le plus grand nombre d'attaques cardiaques.

    Il semble que les résultats de cette recherche soient également vrais pour les supporters de football. Le 28 février, Walter Luzi, fondateur du club de l'Oise Chambly, âgé de 77 ans, est décédé après que son équipe a remporté un match contre Strasbourg.

    Lire aussi:

    Le gouvernement canadien dépense des millions pour de la pub sur Facebook et Instagram
    L’ambassade russe au Canada qualifie d’«insensé» le nouveau train de sanctions
    Sanctions du Canada: la réponse symétrique de Moscou
    Tags:
    crise cardiaque, sport, chercheurs, hockey sur glace, football, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik