Ecoutez Radio Sputnik
    Conor McGregor

    Un coup de sang choquant de Conor McGregor capté en vidéo

    © AP Photo / John Locher
    Sports
    URL courte
    9611

    Chariot lancé sur un minibus, vitres brisées et deux combattants légèrement blessés: Conor McGregor, star irlandaise des combats d'arts martiaux mixtes (MMA), s'est illustré par un nouveau coup de colère qui lui a valu d'être inculpé pour agression et hooliganisme à New York. La vidéo complète de l’incident vient d’être publiée sur YouTube.

    La star de 29 ans de ce sport de combat ultra-violent, devenue mondialement célèbre après son combat de boxe perdu en août dernier contre l'Américain Floyd Mayweather, s'était présenté de lui-même jeudi dans un commissariat de Brooklyn.

    Après une nuit au poste, il a été transféré menotté, en jeans et blouson bleus, sous l'œil des caméras, au tribunal de Brooklyn.

    Inculpé pour trois agressions et hooliganisme, il s'est vu infliger une caution de 50.000 dollars, lui permettant de voyager sans restriction. Il devra se représenter devant la justice le 14 juin. Ses seuls mots devant le juge ont été «oui, votre honneur». «C'est le visage le plus connu au monde. Il n'a pas de passé criminel et la caution est tout à fait appropriée», a soutenu l'avocat du sportif, Jim Walden, devant le tribunal.

    McGregor avait perturbé jeudi un événement auquel il n'avait pas été convié: la présentation d'une série de combats organisés samedi à New York par l'UFC (Ultimate Fighting Championship), principal organisateur de combats de MMA.

    Selon des images diffusées par le site TMZ Sport, McGregor et une dizaine de personnes se sont introduits dans l'enceinte du Barclays Center, l'une des principales salles de New York.

    Alors que les combattants avaient pris place dans des minibus, McGregor et ses camarades ont jeté sur les véhicules poubelles et chariots de supermarché. McGregor a notamment brisé une vitre avec un chariot de supermarché, blessant au visage un autre boxeur, l'Américain Michael Chiesa. Ce dernier a dû annuler son combat prévu samedi, tout comme un autre combattant, Ray Borg, qui a subi des abrasions à la cornée, selon l'UFC.

    McGregor, star du MMA, ce sport où les combats sont spectaculaires car tous les coups ou presque sont permis, a accédé à la notoriété et la richesse grâce à son combat perdu en août à Las Vegas contre l'Américain Floyd Mayweather. Il aurait reçu pour ce duel, son premier sur un ring de boxe contre l'un des meilleurs boxeurs de l'histoire, 100 millions de dollars.

    Son coup de colère de jeudi pourrait avoir été déclenché par l'annonce mercredi par l'UFC qu'elle allait lui retirer son titre de champion des poids légers, pour le remettre au gagnant de ce week-end. Sans ce titre, «vous ne m'enlèveriez rien du tout», avait-il alors réagi sur Twitter, avant d'ajouter une insulte.

    Le titre, qu'il détient depuis novembre 2016 et son dernier combat en MMA reviendra au Russe Khabib Nurmagomedov ou à l'Américain Max Holloway, têtes d'affiche du combat de samedi au Barclays Center.

    L'incident de jeudi n'est pas le premier coup de sang de McGregor: en août 2016, il avait jeté des bouteilles d'eau et des cannettes sur son rival Nate Diaz lors d'une conférence de presse, quelques jours avant de le retrouver pour un combat. Ce qui lui avait valu une amende de 25.000 dollars et 25 heures de travaux d'utilité publique, selon le journal Daily News.

    Lire aussi:

    Floyd Mayweather à Khabib Nurmagomedov : «On se bat»
    Intrigue du siècle: comment Conor McGregor pourrait rendre l'impossible possible
    Conor McGregor souhaite une revanche contre Floyd Mayweather
    Tags:
    accident, boxe, Conor McGregor, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik