Sports
URL courte
18431
S'abonner

Après l’annulation des résultats des nageurs américains ayant participé au relais avec Matthew Willenbring, contrôlé positif à un test anti-dopage, les médailles d’or qu’ils ont remportées en 2017 aux Championnats du monde junior seront attribuées à la Russie.

L’Américain Matthew Willenbring ayant été contrôlé positif à un test anti-dopage, les résultats des nageurs américains du relais auxquels il a pris part lors des Championnats du monde junior d’Indianapolis ont été invalidés. L’or alors remporté par les États-Unis sera donc transmis aux sportifs russes. 

Comme l’a appris l’agence Sputnik auprès de la Fédération de natation panrusse, c’est le 28 août 2017 que Willenbring a été testé positif à l'hydrochlorothiazide. En conséquence, il a été disqualifié pour quatre mois à partir du 19 octobre de la même année. 

Or, cette semaine, la Fédération internationale de natation (FINA) a décidé d’annuler les résultats de la sélection américaine dans les trois relais auxquels il a pris part, dont l’épreuve 4x100m où les Russes Nikita Tretyakov, Evgeny Somov, Egor Kuimov et Ivan Girev avaient remporté l’argent, pour 0,15 seconde cédée aux Américains. 

La partie américaine peut faire appel de cette décision auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS). 

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Un scénario militaire pour «reprendre la Crimée» à la Russie? L’Ukraine a tranché
Entre 40 et 70% de l’humanité sera infectée par le coronavirus dans l’année, alerte un chercheur de Harvard
Tags:
médaille, dopage, compétitions, natation, Tribunal arbitral du sport (TAS), Indianapolis, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook