Sports
URL courte
4260
S'abonner

Vladimir Poutine a accordé la nationalité russe au sportif américain Jeffrey Monson. Le décret est publié sur le portail officiel d'information juridique.

Vladimir Poutine a accordé la nationalité russe au boxeur américain, Jeffrey Monson. Le décret est publié sur le portail officiel d'information juridique.

En décembre 2015, Monson a déclaré, qu'il était devenu russe juste après son combat victorieux contre le Russe Konstantin Skrel. M.Monson a alors enfilé un T-shirt avec l'inscription «Je suis Russe» et a remercié tous ceux qui l'avaient soutenu.

Mais il lui a fallu attendre 3 ans pour que son rêve se réalise.

Comme l'a dit à Sputnik le porte-parole du chef de l'État russe, Dmitri Peskov, l'athlète a effectué toutes les démarches pour obtenir la nationalité, il doit prêter serment.

«C'est une personne connue dans le monde du sport, dans sa discipline […] Cette pratique est présente dans de nombreux pays du monde.» a déclaré le porte-parole du Président en expliquant les raisons pour lesquelles la nationalité russe a été accordée à Jeffrey Monson.

Monson est connu pour sa sympathie pour la Russie et son passé soviétique.

L'athlète a également un passeport de la République populaire autoproclamée de Lougansk et le titre de citoyen d'honneur d'Abkhazie. À Lougansk, Monson a fondé une école de sport pour enfants.

Jeffrey Monson est né et a grandi aux États-Unis. Le champion d'arts martiaux mixtes a remporté 58 victoires pour 24 défaites et un match nul. Le boxeur a une ceinture noire de Jiu-Jitsu brésilien.

 

Lire aussi:

Opération anti-drogue à Avignon: un policier mortellement blessé lors des tirs
Accident de laboratoire à l’origine du Covid-19: et si c’était vrai?
Un conseiller de Véran déplore «l’état catastrophique du pays» et rejoint le RN
Philippe de Villiers: «Nous sommes dans un Nouveau Monde totalitaire que Big Brother n’aurait pas conçu»
Tags:
boxeur, boxe, naturalisation, nationalité, Jeff Monson, Vladimir Poutine, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook