Sports
URL courte
4200
S'abonner

Vladimir Poutine et le président de la FIFA, Gianni Infantino, ont fait match nul en jouant sur un simulateur dans le Parc du football sur la place Rouge à Moscou.

En compagnie de Gianni Infantino, président de la FIFA, Alexeï Sorokine, chef du comité d'organisation Russie 2018, et de son conseiller Igor Lévitine, Vladimir Poutine s'est rendu jeudi au Parc du football sur la place Rouge. Vêtu d'un costume strict et d'une chemise blanche, quoique sans cravate, il y est venu à pied, directement depuis le Kremlin qui est situé à deux pas de la place centrale de Moscou.

Après avoir regardé de jeunes joueurs s'entraîner, Vladimir Poutine et Gianni Infantino ont visité le pavillon des sponsors de la FIFA pour s'arrêter finalement devant un simulateur de football. L'appareil fonctionne sur la base d'une caméra qui, placée derrière le personnage du gardien de but, se fixe sur le ballon (orange) et suit sa trajectoire pour diriger le gardien dans le même sens.

Les deux hommes ont décidé de tirer des penaltys. Après un premier tir, ni Vladimir Poutine, ni Gianni Infantino n'ont pu marquer de but. Mais à la deuxième tentative, la chance a souri au Président russe.

«C'est comme ça», a-t-il lancé.

C'est alors que Gianni Infantino a réussi lui aussi à marquer un but et à égaliser ainsi le score.

Vladimir Poutine s'est ensuite rendu sur un terrain de foot improvisé où il a posé pour une photo à côté des jeunes du club Totem qui devaient jouer un match d'exhibition. Les enfants se sont exercés une semaine avec la sélection portugaise sur la base d'entraînement de celle-ci.

Les membres de Totem ont été divisés en deux équipes dont l'une a été entraînée par Lothar Herbert Matthäus, capitaine de l'équipe d'Allemagne quand celle-ci a remporté la Coupe du Monde 1990, et l'autre par un double champion du monde, le Brésilien Ronaldo. En outre, l'une des équipes avait parmi ses joueurs le grand Carles Puyol et l'autre le célèbre Iker Casillas.

Vladimir Poutine et Gianni Infantino ont donné le coup d'envoi de ce match: le président de la FIFA a fait une passe, le Président russe a dirigé le ballon vers le filet, tandis que le jeune gardien a attrapé la balle.

À la fin de la visite, Vladimir Poutine s'est dirigé vers le Kremlin en continuant, chemin faisant, à parler à Gianni Infantino.

Gianni Infantino a déclaré ce jeudi que le monde entier suivait les matchs de la Coupe du Monde et admirait cette grande fête du football.

Le Mondial 2018 se déroule du 14 juin au 15 juillet dans 12 stades de 11 villes russes: Moscou, Kaliningrad, Saint-Pétersbourg, Volgograd, Kazan, Nijni Novgorod, Samara, Saransk, Rostov-sur-le-Don, Sotchi et Ekaterinbourg. Ce sera la première Coupe du Monde en Europe de l'Est et le premier tournoi international de ce niveau organisé à la fois en Europe et en Asie.

Lire aussi:

Les bars ne rouvriront pas avant le 1er février, selon Europe 1
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos
Tags:
tir au but, match, entraînements, football, Kremlin de Moscou, Mondial 2018, FIFA, Iker Casillas, Lothar Herbert Matthäus, Carles Puyol, Gianni Infantino, Vladimir Poutine, Samara, Rostov-sur-le-Don, Saransk, Nijni-Novgorod, Asie, Kazan, Volgograd, Saint-Pétersbourg, Sotchi, Ekaterinbourg, Kaliningrad, Moscou, Europe, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook