Sports
URL courte
354
S'abonner

David Beckham, qui a récemment officialisé la création de son club de football aux Etats-Unis, l’Inter Miami FC, aurait manifesté sa volonté de voir Zinedine Zidane à la tête de ses joueurs, selon The Mirror.

Propriétaire de l'Inter Miami CF, une franchise qui verra le jour en MLS en 2020, David Beckham nourrit des projets napoléoniens. The Mirror a annoncé qu'il aimerait faire venir Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo comme recrutement phare et convaincre Zinedine Zidane de devenir son entraîneur.

Selon le média, il y a déjà eu des discussions préliminaires avec son ancien coéquipier du Real Madrid, Zidane.

«Nous voulons créer le plus grand club des États-Unis, ce qui signifie attirer certains des plus gros joueurs.», a déclaré l'ancien capitaine de Manchester United et de l'équipe d'Angleterre, cité par The Mirror.

Zinedine Zidane qui est actuellement sans club depuis son départ du Real Madrid l'été dernier, avec un statut de triple vainqueur de la Ligue des champions, a affiché son intérêt pour une carrière en Europe. Des médias assuraient qu'il était attiré par la Premier League et Manchester United, où la presse anglaise le considérait comme candidat crédible en cas de départ ou licenciement de Jose Mourinho.

Le 9 septembre dernier, Zidane a aussi confié qu'il allait bientôt reprendre le travail d'entraîneur, sans cependant entrer dans les détails.

«Sûrement que je vais bientôt recommencer à entraîner parce que j'aime ça et c'est ce que j'ai fait toute ma vie», a ajouté Zinedine Zidane, cité par dailymercato.com.

Lire aussi:

Les États-Unis vont-ils utiliser la mer Noire comme prochaine zone de conflit contre la Russie?
Une sénatrice française appelle directement à l'ingérence en Algérie
Un journaliste US essaie d’interrompre Vladimir Poutine, le Président russe réplique
Opération de police à Tours: deux blessés par des tirs de LBD, le forcené interpellé - images
Tags:
entraîneur, Real Madrid, Manchester United F.C, Zinédine Zidane, David Beckham
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook