Sports
URL courte
8693
S'abonner

Khabib Nurmagomedov, qui a battu samedi Conor McGregor, s’est entretenu avec Vladimir Poutine, qui a félicité le sportif russe et a demandé à son père, qui a également assisté à cette rencontre, de ne pas «punir lourdement» son fils pour la bagarre qui a suivi le combat.

Vladimir Poutine a rencontré mercredi le champion de l'UFC Khabib Nurmagomedov et son père pour féliciter le combattant russe pour sa victoire sur Conor McGregor, annonce le Kremlin.

​Leur entretien a eu lieu à l'issue du forum Russie — puissance sportive, dans la ville russe d'Oulianovsk.

«Je te félicite et te souhaite le succès dans les combats à venir», a déclaré le chef d'État russe à M.Nurmagomedov.

Khabib Nurgamedov contre Conor McGregor
© REUTERS / Stephen R. Sylvanie-USA TODAY Sports
De plus, Vladimir Poutine a demandé au père du sportif de ne pas «punir lourdement» son fils pour la bagarre qui s'est produite après le combat l'opposant à l'Irlandais.

«Je me suis conduit avec dignité. Mais, bien sûr, je n'ai pas pu me contrôler à certains moments. Parce que lors du combat, les provocations ont continué», a répondu Khabib Nurmagomedov au Président russe.

M.Poutine a également remercié le sportif russe pour sa victoire.

«En tout cas, tu as accompli la tâche principale, tu as gagné avec dignité et de manière convaincante. Mais je voudrais exprimer l'espoir que les idéaux sportifs seront au-dessus de tout, des revenus et des publicités. Je parle tout d'abord de l'équipe de tes adversaires», a souligné Vladimir Poutine.

Le Président avait déjà félicité M.Nurmagomedov une première fois par téléphone juste après le combat.

Pour rappel, à Las Vegas le 6 octobre 2018, Khabib Nurmagomedov a défendu son titre de champion de l'UFC en remportant la victoire sur Conor McGregor au quatrième round par un étranglement arrière. Mais immédiatement après le combat, il a sauté de l'octogone et déclenché une bagarre avec un membre de l'équipe adverse, Dillon Denis. Comme le sportif lui-même l'a expliqué plus tard, il a réagi de la sorte car il ne pouvait pas tolérer ses insultes.

Lire aussi:

Ciblés par des projectiles, des policiers foncent en voiture sur des manifestants à New York – vidéo
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Jean-Marc Morandini: le parquet de Paris demande un procès pour corruption de mineur
Une foule agressive encercle des policiers procédant à une interpellation à Nantes et en blesse plusieurs
Tags:
bagarre, président, sport, athlètes, combat, Kremlin, Khabib Nurmagomedov, Conor McGregor, Vladimir Poutine, Las Vegas, Oulianovsk, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook