Ecoutez Radio Sputnik
    les Bleus

    Un ex-défenseur des Bleus voulait «qu’ils perdent» au Mondial

    © Sputnik . Vladimir Pesnya
    Sports
    URL courte
    794

    Annonçant sa retraite internationale, le défenseur international Laurent Koscielny est revenu dans un entretien sur Canal+ sur son absence lors du tournoi en Russie, l'ayant privé du titre de champion du monde avec les Bleus. Selon le sportif, il voulait que «que les Bleus perdent».

    Absent à la Coupe du Monde en raison d'une rupture du tendon d'Achille droit, le défenseur des Bleus Laurent Koscielny voulait que ses coéquipiers perdent. Il a expliqué avec franchise son «étrange sentiment» oscillant entre la joie et le dégoût pendant la compétition dans un entretien sur Canal+.

    «Je voulais qu'ils se qualifient, et en même temps je voulais qu'ils perdent», a-t-il lâché. «J'étais super content pour eux mais à la fois dégoûté».

    «C'est un côté égoïste, c'est la vie. C'est comme ça… Certains vont dire: "Comment ça, il voulait que l'équipe de France perde?" mais c'était mon sentiment à ce moment. (…) Je pense que la victoire des Bleus m'a fait beaucoup plus de mal psychologiquement que la blessure», a avoué le sportif.

    Selon le sportif plusieurs personnes l'ont déçu, dont Didier Deschamps.

    «Je l'ai eu une fois pour mon anniversaire au mois de septembre (le 10, ndlr), il m'a envoyé un SMS, sinon non je ne l'ai pas eu», a raconté Koscielny.

    Le défenseur des Bleus Laurent Koscielny a confirmé dimanche soir sur Canal+ la fin de sa carrière internationale, en regrettant de ne pas avoir été davantage soutenu au cours des derniers mois.

    Le 15 juillet s'est jouée la troisième finale de Coupe du Monde disputée par la France, après celles de 1998 et 2006, et les Bleus se sont imposés sur le score de 4:2 devant plus de 78.000 spectateurs au stade Loujniki de Moscou. Antoine Griezmann a été élu homme du match.

    Lire aussi:

    Les Français célèbrent le triomphe historique des Bleus dans les rues de Paris
    Quand «Griezmann» et «Mbappé» de 10 ans reproduisent la finale sur le terrain (vidéo)
    «Impeccable» et «génial»: le Mondial en deux mots de la bouche des Français
    Tags:
    football, Mondial 2018, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik