Sports
URL courte
0 02
S'abonner

Pendant la phase aller du championnat d'Algérie entre août et fin novembre dernier, plus de 300 personnes, dont quelque 200 policiers, ont été blessées lors de violences, selon la police algérienne.

Au cours des heurts qui ont eu lieu durant la phase aller du championnat d'Algérie entre les mois d'août et de fin novembre, 316 personnes ont été blessées au total, a annoncé Aïssa Naïli, directeur de la Sûreté publique de la police algérienne cité par l'agence d'État Algérie Presse Service (APS).

«Nous avons enregistré 80 cas de violences seulement durant la phase aller, engendrant 316 blessés dont 215 dans les rangs de la police», a indiqué M.Naïli.

D'après lui, 726 personnes, dont 82 mineurs, ont été arrêtées durant ces événements. 198 d'entre elles ont été déférées devant la justice.

Ces chiffres concernent quelque 900 matchs des championnats professionnels de Ligue 1 et 2, de division nationale amateur, des divisions régionales et départementales ainsi que de Coupe d'Algérie et de compétitions internationales, précise l'AFP.

Depuis des années, des violences entre supporteurs, mais aussi contre les joueurs et les policiers, émaillent régulièrement les stades de football d'Algérie.

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Un Libyen arrêté à Bordeaux pour tentatives de meurtre et de viol sur trois femmes en une seule nuit
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
Tags:
championnat, sport, blessés, match, football, violences, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook