Sports
URL courte
3511
S'abonner

Avant le combat opposant un boxeur russe à un Américain lors des compétitions WBO à New York, les organisateurs ont diffusé l’hymne soviétique au lieu du russe.

Lors des compétitions WBO, un incident a eu lieu sur le ring à New York vendredi 18 janvier. Avant le début du combat entre le boxeur russe Artur Akavov et l'Américain Demetrius Andrade, comme le veut la tradition, les organisateurs de la rencontre ont diffusé les hymnes nationaux. Sauf que, probablement par négligence, ils ont joué l'hymne de l'Union soviétique avant celui-ci des États-Unis, au lieu de l'hymne russe.

Les deux hymnes, soviétique et russe, se différencient seulement par les paroles, quant à la musique, elle est identique. La délégation russe a préféré ignorer l'incident, en écoutant l'hymne jusqu'à la fin. Ensuite, l'hymne américain a été chanté par une cantatrice. 

Le champion WBO des poids moyens Demetrius Andrade, 30 ans, a dominé son combat contre Artur Akavov, 33 ans, qui a perdu pour la troisième fois de sa carrière. Demetrius Andrade avait gagné un troisième titre mondial en 2018 et l'a confirmé lors de ce combat.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Un garçon de 14 ans incarcéré pour le viol d’une quadragénaire à Dunkerque
Il piège sa maison avec des grenades, des cambrioleurs le font condamner
Tags:
sport, combat, hymne, boxeur, États-Unis, New York
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook