Sports
URL courte
Crash de l'avion du footballeur Emiliano Sala (25)
4831
S'abonner

Après qu’un corps, pour l’instant non-identifié, a été retrouvé dans la zone de disparition de l’avion à bord duquel se trouvait le footballeur italo-argentin Emiliano Sala, son ami, Maximiliano Duarte, a pris la parole pour affirmer qu’il y avait «un coupable» dans cette affaire.

Emiliano Sala ne voulait pas monter à bord de l'avion qui finira par s'écraser le 21 janvier dans la Manche, affirme Maximiliano Duarte, ami du footballeur. S'exprimant pour America Noticias, il fait allusion, sans le nommer directement, à Willie McKay, l'agent de Sala.

«Il y a une grande vérité dans tout cela et c'est qu'il existe un coupable. Parce qu'Emiliano n'a jamais décidé seul de monter dans cet avion. Ça relève des obligations que l'on accepte quand on est un joueur professionnel. Emi a été obligé de monter dans l'avion», a déclaré Maximiliano Duarte.

Un corps a été localisé dans l'épave du petit avion qui avait disparu le 21 janvier au-dessus de la Manche, avec à son bord le footballeur italo-argentin Emiliano Sala et le pilote David Ibbotson, ont annoncé lundi les enquêteurs britanniques.

Le contact avait été perdu au-dessus de l'île anglo-normande de Guernesey alors que le pilote venait de demander l'autorisation de descendre de son altitude de croisière, à 5.000 pieds (1.525 mètres).

Des recherches sous-marines avaient été engagées dimanche en début de journée, plusieurs jours après la découverte sur une plage des côtes françaises de morceaux de sièges provenant probablement de l'appareil.

Dossier:
Crash de l'avion du footballeur Emiliano Sala (25)

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Sanctions US: Washington s’inquiète de la pénétration chinoise «dans toute l’Amérique latine»
Tags:
crash d'avion, Emiliano Sala, La Manche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook