Sports
URL courte
244
S'abonner

Invité sur une chaîne espagnole, le pape François a qualifié de «sacrilège» l’habitude qu’ont les supporters du Barça de comparer Lionel Messi à Dieu. Dans le même temps, le Souverain pontife a reconnu qu’il était «agréable» de voir ce joueur renommé sur le terrain.

Interrogé le 31 mars par un journaliste de la chaîne espagnole La Sexta sur son attitude envers l'expression figurée de nombreux amateurs de football qui comparent Lionel Messi à Dieu, le pape François a déclaré qu'il s'agissait d'un «sacrilège».

«En théorie, c'est un sacrilège. Vous ne pouvez pas le dire», estime le Saint-Père.

Néanmoins, il a tenté de justifier l'utilisation de cette expression par de nombreux supporters du FC Barcelone.

«Les gens disent que c'est Dieu comme il disent "je t'adore". Ce sont des expressions du peuple. C'est un dieu avec le ballon sur le terrain. Ce sont des moyens populaires de s'exprimer […]. Mais il n'est pas Dieu», a-t-il ajouté.

Le Souverain pontife a également reconnu qu'il était «agréable» de voir ce joueur renommé sur le terrain.

Selon Reuters, le pape François est connu depuis longtemps pour être un amateur de football. Il soutient le Club Atlético San Lorenzo de Almagro basé à Buenos Aires.

Lire aussi:

Pas si brouillés? Mélenchon était bien présent aux cinquante ans d’Éric Zemmour
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
Tags:
Espagne, Argentine, Pape François, Lionel Messi, FC Barcelone, dieu
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook