Ecoutez Radio Sputnik
    Algérie

    CAN 2019: l’Algérie prête à transporter des supporters à bord d’avions militaires si elle va en finale

    © AP Photo / Toufik Doudou
    Sports
    URL courte
    494

    Le ministère algérien de la Défense s’est dit, dans un communiqué, prêt à déployer six avions militaires pour transporter 600 supporters de l’équipe nationale algérienne de football si elle prenait part à la finale de la Coupe d’Afrique des nations.

    L’Algérie espère que son équipe nationale de football se qualifiera pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) et, en attendant les résultats du match décisif prévu dimanche, la Défense de ce pays nord-africain a promis qu’en cas de la victoire 600 supporters pourraient embarquer pour la capitale égyptienne à bord de six avions militaires, rapporte l’AFP.

    Cette démarche sera entreprise afin d’aider les fans à encourager leur équipe, connue aussi sous le nom des Fennecs, qui tente de remporter la Coupe pour la première fois depuis 29 ans.

    Les avions militaires seront déployés pour transporter des supporters vendredi prochain au Caire où, si l’Algérie l’emporte face à l’équipe du Nigeria en demi-finale ce dimanche 14 juillet, elle affrontera soit l’équipe de Tunisie, soit celle du Sénégal.

    Le ministre algérien de la Défense a déclaré que cette décision avait été prise par le haut commandement de l’armée en coordination avec le Premier Ministre, Noureddine Bédoui.

    Dans le même temps, pour la demi-finale face au Nigeria le 14 juillet, 10 vols commerciaux de la compagnie Air Algérie transporteront déjà près de 1.400 supporters des Fennecs au Caire. Ils devraient regagner l'Algérie dans la nuit de dimanche à lundi, après le match.

    Lire aussi:

    La France s'exprime sur la saisie d'un navire britannique par l'Iran
    Téhéran explique les raisons de sa saisie du pétrolier britannique
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Tags:
    avions militaires, football, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik